Actualités

C'est eux, les Limousins de la marine.

  • Publié le 28/08/2015 à 08:33
  • Par Patrick MENEYROL
Marine1 pano

La Marine Nationale recrute. Et même en Corrèze. Ce matin, de jeunes recrues étaient rassemblées salle Claude Fougères avant d'embarquer dans la Royale le mois prochain. Le département est loin, bien sûr, d'être le premier pourvoyeur de matelots, et les motivations de ces jeunes sont très variées, même si le désir d'aventure est toujours présent chez eux.

Tout le monde a l'air détendu. Les sourires sont bien présents. Visiblement, ces jeunes, dont certains sont accompagnés de leurs parents, semblent satisfaits de leur choix. Dans quelques jours, ils quitteront familles et amis pour rejoindre l'un des centres de formation ou opérationnel de la Marine Nationale, essentiellement à Brest, Toulon ou Cherbourg. 07BST264N009ALAINMONOT.jpgChangement de cadre, changement de paysage, changement de vie radical, et si il y a un peu d'appréhension, tout à fait normal, ces jeunes ne le montrent pas, ou pas trop. Ils ont fait leur choix, motivé souvent par des motivations bien différentes.

Parmi la vingtaine de recrues, 2 ont entre 16 et 18 ans. Ce sont des mousses. Ils s'engagent pour un an durant lequel ils suivront des cours qui leur permettront de choisir un métier. Libre à eux ensuite de signer un véritable contrat, de 4 ans. Pour ces jeunes, la Marine représente une deuxième chance au regard d'un parcours scolaire un peu chaotique. Les Maistranciers (référence au centre d'instruction de Brest), futurs sous-officiers, sont au nombre de 8. Ils ont le bac et souvent, un engagement pour eux fait partie d'un plan de carrière pour lequel ils ont déjà pensé à leur reconversion. Avoir été sous-officier dans la Marine ne peut qu'être positif sur un CV. Les matelots de la flotte sont au nombre de 7. Ceux-là, en s'engageant, sont plus dans une sorte de reconversion professionnelle. Enfin, 3 jeunes sont de simples volontaires. Ils partent pour un an et sont, a priori, motivés par l'envie de découverte ne sachant pas trop vers quoi s'orienter.

Marine3Et l'aventure dans tout ça? Cela ne semble plus la motivation première de ces jeunes mais elle n'est pas bien loin tout de même. Car au-delà d'une volonté de carrière, de formation, de qualification, le choix s'est porté sur la Marine Nationale. Ce n'est pas anodin. L'envie de sillonner les mers et les océans fait partie de cette aventure humaine. D'ailleurs, certains d'entre eux pourraient se retrouver d'ici la fin de l'année sur un bateau et croiser au large des Antilles.

Le centre d'information et de recrutement de Brive est l'un des 45 répartis en métropole et outre-mer. Il couvre bien entendu la Corrèze, la Haute-Vienne, la Creuse, mais aussi le Lot et l'Est de la Dordogne (Sarlat, Terrasson, Hautefort). La vingtaine de jeunes réunis ce matin autour d'un petit déjeuner convivial vient de tous ces endroits. Depuis le début de l'année, ce sont 45 garçons et filles, âgés de 16 à 29 ans, qui sont ainsi passés par Brive, dont 18 originaires de Corrèze. Leur niveau scolaire va de la 3e à bac +5 et ils s'engagent pour des contrats qui peuvent aller de 1 à 10 ans. Cette année, la Marine Nationale  a recruté plus de 3300 jeunes dans 50 métiers différents.

07HYR167i04.JPG