Actualités

Ligne Brive-Tulle: la réouverture est prévue pour le 21 août

  • Publié le 12/08/2009 à 15:26
  • Par Marie Christine MALSOUTE

Opération de rénovation sur 11,5km de ligne ferrée entre Aubazine et Brive



Les travaux de modernisation de la ligne Brive-Tulle touchent à leur fin. Les trains pourront à nouveau circuler à partir du 21 août. Dès le 2e week-end de décembre, le cadencement augmentera même sur cette ligne, passant de 8 à une douzaine d'allers et retours quotidiens. La Ville de Brive devrait également agencer ses transports en commun. C'est ce qui ressort de la visite de chantier qui s'est déroulée cet après-midi.



Visite de chantier cet après-midiDepuis le 6 juillet dernier, la ligne Brive-Tulle est totalement fermée au trafic ferroviaire. Le chantier est de taille. Il s'agit de remplacer 29km de rails, 18.000 traverses et 18.000 tonnes de ballast. Cette rénovation n'exclut nullement un travail de précision, comme l'a démontré RFF (Réseau ferré de France) lors de cette visite de chantier qui s'est déroulée en présence notamment de Jean-Paul Denanot, président du conseil régional, du député-maire Philippe Nauche, de Patricia Broussolle, première vice-présidente de la Communauté d'agglomération de Brive. Les visiteurs ont apprécié le travail d'une machine spécifique qui fait vibrer le ballast pour que la voie soit exactement à niveau.

Une locomtive spécifique met le rail à niveau"Après la réouverture, nous aurons encore trois semaines de finitions", explique Turgut Guner, directeur des travaux de l'entreprise Pichenaut Bouillé qui intervient pour le compte de RFF. "Actuellement, 80 personnes travaillent sur ce chantier en deux postes de 6h à 14h et de 14h à 22h. Après la réouverture de la ligne, nous travaillerons essentiellement de nuit."

la-machine-à-ballastEn fait, il s'agit d'une deuxième tranche de travaux sur une section de 11,5km; la première avait été réalisée pendant l'été 2008. "Nous essayons de réaliser ces chantiers pendant la période estivale", explique Richard Rousseau, directeur général RFF. Particularité de cette ligne Brive-Tulle, longue de 25,9km: elle comporte une voie unique dont le point de croisement se situe à Aubazine. "Une rénovation nécessaire pour augmenter le cadencement sur cette voie et garantir le confort pour les voyageurs afin qu'elle puisse être utilisée par un maximum d'habitants", a affirmé Jean-Pierre Denanot. De fait, l'idée est de réduire le trafic routier et ses dangers sur la départementale 1089. Le train reste toujours plus sûr que la route mais est aussi moins polluant.

locomotive"L'enjeu pour la Ville de Brive est de mettre à niveau ses transports en commun afin de les rendre aussi performants que ce cadencement Brive-Tulle", a annoncé le député-maire Philippe Nauche. "Mais nous ne pourrons le faire qu'à partir de janvier avec la refonte du marché."

A noter que le coût global de cette rénovation s'élève sur les deux ans à 12 millions d'euros, financés pour 1/3 par RFF, 1/3 par l'Etat et 1/3 par la région Limousin.

100-bis

les-hommes-dans-le-train

poussiere