Actualités

Tout en enluminure aux Archives

  • Publié le 17/02/2009 à 11:30
  • Par Marie Christine MALSOUTE
L'écriture onciale des collégiensDouze collégiens de Notre Dame redécouvrent les écritures anciennes dans le cadre de la 6e semaine européenne organisée par leur établissement.

Ce matin, ils se sont plongés dans les parchemins aux Archives municipales. Et demain, ils prendront la plume pour réaliser en enluminure un abécédaire et des cartes d'anniversaire.

"On n'écrit pas pareil. On grossit des traits ou on les rétrécit. Ça change, c'est plus marrant", explique Louis, penché avec ses camarades du collège Notre Dame, autour d'un parchemin aux Archives municipales. Dans le cadre de la semaine européenne organisée par leur ensemble scolaire Edmond Michelet, ils sont une douzaine à suivre cet atelier calligraphie et enluminure.

Les collégiens aux Archives municipalesA part l'une d'entre eux qui a déjà écrit à la plume pour s'amuser, aucun n'a connu les affres et les joies des pleins et les déliés, revenant inlassablement à la source de l'encrier. "Le stylo, c'est plus pratique", coupe Jean-Baptiste. "Mais, la plume, c'est plus joli", répond Mathilde.

Cet atelier débouchera aussi sur du concret. "Ils doivent réaliser un abécédaire et des cartes d'anniversaires reprenant toutes les langues des nationalités présentes pendant cette semaine européenne", commente leur professeur d'histoire-géographie, Josette Sarrazin. Il y aura donc de belles lettres en tchèque, en polonais, en italien, en allemand, en espagnol et en français, bien sûr.

Un parcheminDans le cadre de cet atelier, les collégiens ont appris plusieurs écritures anciennes, l'onciale, la caroline, la gothique. Pour bien s'en imprégner, ils sont donc venus voir de plus près de "vrais livres anciens" aux Archives municipales. L'occasion de se familiariser avec ce service et de découvrir les trésors du temps qu'il recèle, cadastres, documents médiévaux, cartes postales...

"Nous mettons doucement en place ce type d'atelier pédagogique", explique Thierry Pradel, responsable du service. "Nous travaillons à élaborer des dossiers à thème, par exemple la guerre de 14-18 ou la collégiale Saint-Martin, qui nous permettront d'accueillir des classes de différents niveaux l'année prochaine."Des pleins et déliés