Actualités

La DCT: le bon plan pour le commerce et l’artisanat

  • Publié le 10/09/2009 à 15:25
  • Par Jean René LAVERGNE


Cette opération de Démarche collective territorialisée (DCT) appelée "impulsion" concerne 23 communes réparties sur le territoire de la CAB  et sur ceux de la communauté de communes Vézère Causse et Portes du Causse. Un programme sur  3 ans , débuté en 2008, qui repose sur une série d'actions qui visent à impulser un souffle nouveau au commerce et à l'artisanat, plus particulièrement dans les bourgs et les villages.Depuis le lancement  de cette opération, 35 projets de demandes d'aides ont été validés. Ce sont au total près de 200.000 euros d'investissements qui ont été engagés par les commerçants et les artisans. A mi-chemin de la durée de l'opération, le rapport d'étape est plus qu'encourageant : 55.500 euros de subventions ont été alloués par l'Etat et la région Limousin. Pour un euro de fond public, ce sont 3,60 euros qui sont investis.



Cette DCT est un soutien à l'économie locale, elle permet d'apporter des moyens à des petits commerçants et artisans. Des aides qui peuvent être utilisées par exemple pour favoriser l'achat d'une camionnette pour un commerçant ambulant. La subvention peut atteindre 20 à 30% du montant global d'investissement compris entre 1.500 et 25.000 euros. Des aides ciblées, dans un but précis, permettent le maintien d'activités commerciales et artisanales sur des communes rurales. La Ville de Brive n'est pas concernée par la DCT. En revanche, une opération finalement semblable est sur les rails avec la Maison du cœur de ville pour la zone urbaine.

Les actions de la DCT ne se limitent pas à des aides en monnaie sonnante et trébuchante. Des initiatives sont conduites dans des bourgs sous forme d'animations pour relancer un marché ou bien organiser des attractions lors des fêtes de fin d'année. Une opération de valorisation des productions alimentaires locales auprès des restaurateurs et des traiteurs est programmée pour le 19 octobre à Sainte-Féréole.

Une boutique en ligne

"Achatpaysdebrive.com" va prochainement arriver sur la toile. Une quarantaine de commerçants devraient rejoindre cette nouvelle façon de faire du commerce.

En France seulement, une quarantaine de villes ont pignon sur le net. La DCT doit son succès à des aides et des volontés croisées entre la Région, le Conseil général, l'Etat, la chambre des métiers, la CCI du pays de Brive. Un soutien efficace aux petites entreprises qui restent les plus exposées en cette période de crise. Cette après midi, l'heure était à un premier bilan autour du président de la CAB , Philippe Nauche.