Actualités

Un nouvel hôtel zone du Mazaud

  • Publié le 11/09/2009 à 16:50
  • Par Jean René LAVERGNE
L'inauguration

"Ace Hôtel", un nouvel établissement dans le paysage briviste inauguré en fin d'après-midi par Philippe Nauche, député maire de Brive. Cette structure sur 5 étages implantée zone industrielle du Mazaud, est dotée de 62 chambres climatisées. Cet hôtel est aussi un nouvel épisode d'une aventure de Corrèziens qui en 1999 ont créé la société INCORH pour lancer l'aire de service sur l'autoroute A 20 à Masseret.Ainsi un groupe de restaurateurs et d'hôteliers du département ont eu la riche idée d'unir leurs compétences et de mettre des fonds en commun pour un premier investissement sur cette aire de Masseret. Un coup d'essai qui devient un coup de maître, le début d'une aventure économique qui ne s'est plus démentie.

La société INCORH s'est associée avec des restaurateurs et hôteliers auvergnats qui ont créé la société SIGHOR. Les deux entités vont alors faire une véritable "OPA" sur les aires d'autoroutes. Aujourd'hui, elles en gèrent une quinzaine, un succès dû à un concept fédérateur " Tout sous le même toit ".

façade

Confortées par ce développement, les deux sociétés vont élargir leurs activités en créant une nouvelle '' ligne'' d'hôtels économiques dont la force est de proposer un exceptionnel rapport qualité prix. Des établissements implantés dans le Massif central mais aussi dans le Nord et depuis quelques jours à Brive. Des projets se multiplient partout en France et à l'horizon 2013 une cinquantaine d'hôtels sera ouverte sous cette enseigne ''Ace Hôtel".

A la tête de la société INCORH,  Jean-Jacques Firmigier, patron de l'hôtel le Terminus à Tulle: " Je crois que nous ne nous sommes pas trompés en investissant plus de 2 millions d'euros à Brive, la proximité des autoroutes a évidemment motivé notre choix ".

Autre atout et pas des moindres, une présence humaine 24 heures 24. Effectivement, il est plus agréable de parler à un veilleur de nuit qu'à une borne vocale à l'entrée du parking dont les portes s'ouvrent une fois sur deux.