Actualités

Habitat social à Tujac: un programme attendu

  • Publié le 24/09/2009 à 14:44
  • Par Jean René LAVERGNE
Pose de la première pierre par Philippe NaucheEn décembre 2010, les premiers locataires pourront installer leurs meubles dans les nouveaux logements. Une première tranche de 66 appartements sur le site de Tujac est lancée officiellement cet après-midi avec la pose de la première pierre. Sur l'ensemble du programme, seront réalisés 110 logements dont 44 maisons. Progressivement, la Ville de Brive se rapproche du seuil imposé par la législation soit 20% de logements sociaux.

A l'occasion de cette manifestation très officielle de la pose de la première pierre de ces logements, une femme se tient légèrement à l'écart. Elle ne perd pas une miette de ce qui se passe, puis elle s'adresse à une autre dame, une voisine peut-être: " Ca fait trop longtemps que l'on attend ça, le maire l'avait promis, il n'a pas oublié".

"Aujourd'hui c'est un moment important pour ce quartier qui doit reprendre goût à la vie et garder l'espoir, je sais que ces logements sont attendus depuis longtemps", a déclaré Michel Da Cunha, conseiller général sur ce canton et adjoint au maire à Brive.

Ce programme s'inscrit dans un plan plus vaste, plus général d'une politique ambitieuse conduite pour la construction et la rénovation de logements sociaux, tant au niveau du département qu'à l'échelle de la ville de Brive.

A échéance 2012, le département souhaite inciter la création de 1.000 logements : 3 millions d'euros y seront consacrés. Sur la première tranche à Tujac, l'aide du département est proche des 200 000 euros  soit environ 3.000 euros par appartement répondant à de hautes performances énergétiques.

grues-2La Ville de Brive, et l'Office public de l'habitat du pays de Brive ne sont pas en reste.''Actuellement, 400 logements sociaux sont en chantier et nous souhaitons rester sur une crête de 150 réalisations par an, ce qui nous permettra d'arriver à l'objectif de 20% de logements sociaux", a expliqué Philippe Nauche avant de poursuivre : "cette opération est aussi un chantier solidaire, les entreprises se sont engagées à faire réaliser 6.350 heures à des personnes en difficulté."

Ces logements qui vont progressivement sortir de terre auront des tailles humaines et seront labellisés Haute performance énergétique. Dans chaque bâtiment, des logements seront réservés à des personnes handicapées.