Actualités

Rugby : Didier Faugeron « rester sur notre dynamique »

  • Publié le 30/09/2009 à 08:35
  • Par Jean René LAVERGNE
Didier faugeron stade françaisQuand un club de la province d'en bas monte dans la capitale pour y affronter les gars du Stade français, ça reste pour beaucoup l'un des événements de la saison. La confrontation de vendredi soir prochain, 2 octobre, entre Brivistes et Parisiens est de cette veine, mais pas seulement. Dans le couloir des vestiaires, les Corréziens croiseront forcément Didier Faugeron qui fut l'un des artisans du retour du CABCL au sein de l'élite. "Fauge" sera dans le camp d'en face,  depuis 3 semaines il roule pour le Stade français avec une réussite certaine. "Nous voulons et nous allons rester sur cette dynamique", prévient-il.Didier faugeron Depuis son arrivée au Stade français, Didier Faugeron n'a pas eu une minute à lui. Quand on connaît le garçon, on le croit sur parole. Depuis trois semaines, il a en charge la préparation des lignes arrières, les avants sont confiés à Jacques Delmas l'ancien entraîneur des Biarrots.

A quelques jours de la venue de son ancien club à Paris, Didier Faugeron nous a accordé un entretien.

Brivemag.fr : Comment se passe votre intégration?

Didier Faugeron : J'ai tout de suite dit aux joueurs que je n'étais pas un magicien, je crois malgré tout qu'ils étaient en attente de quelque chose. Quand je suis arrivé, j'ai trouvé des garçons stressés qui doutaient. Avec Jacques Delmas, nous nous sommes efforcés de leur redonner confiance, nous avons gagné deux matchs à domicile, puis fait match nul à Toulouse, je dois dire que cela à facilité le travail et forcément l'intégration.

Brivemag.fr : Vous avez beaucoup d'internationaux dans votre équipe est-ce facile à gérer?

Didier Faugeron : Pour moi, je dois avouer qu'il s'agit d'une situation inédite, mais la seule vérité est celle du terrain, pour eux comme pour les autres.

Brivemag. fr : Dans quel état d'esprit abordez-vous cette confrontation face à Brive?

Didier Faugeron : Nous sommes sur une bonne série et nous voulons rester sur cette dynamique, une victoire nous permettra de nous hisser à une place interessante.

Brivemag. fr : Quel regard portez vous sur votre passé briviste?

Didier Faugeron : Quand j'étais à Brive je n'ai jamais eu les coudées franches pour recruter, nous étions toujours limités par les moyens, aujourd'hui il me semble que c'est un peu plus facile pour les entraîneurs en place. j'ai quitté Brive fatigué, usé. J'ai tout donné tout le temps.

Brivemag.fr : Vous êtes quelqu'un de discret, le Stade français est réputé pour son coté "bling-bling", comment vivez vous cet environnement?

Didier Faugeron : Pour l'instant, nous avons eu une soirée classique avec nos partenaires. Rien d'exceptionnel, ce qui différencie peut-être, ce sont les réceptions d'après matchs, elles ont lieu dans les salons de Roland Garros.

Brivemag.fr : Vous retrouvez les lustres du Top 14, comment vivez-vous  ce retour sur le devant de la scène?

Didier Faugeron : Ce qui a vraiment changé en marge de l'intérêt sportif évident, mon téléphone sonne à nouveau, c'est fou combien on peut avoir d'amis quand out va bien. Pendant un an et demi je dois avouer côté portable, c'était beaucoup plus calme et toc.

Didier Faugeron n'est pas du genre à régler ses comptes, mais il s'est à l'évidence enrichi de sa traversée du désert.