Actualités

Rugby : les Corréziens dominent Biarritz

  • Publié le 21/02/2009 à 18:44
  • Par Jean René LAVERGNE
[caption id="attachment_1706" align="alignright" width="450" caption="Lachlan Mackay au contact"]Lachlan Mackay au contact[/caption]

Les Brivistes ont assuré l'essentiel, ils se sont imposés 19 à 15 face à une équipe de Biarritz qui s'est offerte le luxe de mener à la pause 12 à 6.

La seconde période va permettre aux Corréziens de construire un succès contesté jusqu'au coup de sirène ce qui n'a pas manqué de donner du piment à ce match de qualité.

[caption id="attachment_1709" align="alignright" width="450" caption="Damian Browne et Christian Short à l'offensive"]Damian Browne  et Christian Short à l'offensive[/caption]

En début de match, les visiteurs du samedi ont posé de réels et sévères problèmes à cette formation qui s'est retrouvée souvent à la faute. D'autant plus gênant aux entournures que Dimitri Yachvili retrouve au fil des sorties sa remarquable précision.

A la 26e minute, le BO est devant 9 à 3. Andy Goode vit une mauvaise période. Il est trahi par son pied droit...  Il manquera 3 pénalités en bonne posture et un drop. C'est beaucoup trop.....

Ce premier acte est à l'avantage des basques. Les Brivistes rentrent au vestiaire avec 6 points de handicap (12-6).

L'acte deux sera d'un tout autre tonneau pour les Corréziens qui vont harceler ce premier rideau  avec force et conviction. Les charges du poids lourd Steve Thompson ont le mérite d'ouvrir des brèches dans cette défense compact.

Le match se durcit et ce grand dadé de Jérôme Thion s'enerve un peu, il sèche Andy Goode sur un coup de pied à suivre. L'anglais est touché, meurtri; il sort accompagné par l'ombre de sa prestation en demi- teinte. L'occasion pour Luchiano Orquéra de revenir en pleine lumière après une période de doutes générée par une vilaine blessure.

L'HOMME QUI TOMBE À PIC




[caption id="attachment_1710" align="alignright" width="450" caption="Luciano Orquera, le retour gagnant"]Luciano Orquera le retour gagnant[/caption]















Quel retour! Un essai, une pénalité de 57 mètres, et un drop. Luciano  apporte ce supplément d'âme qui va faire la différence. Le score bascule, 13-12, puis 16-12, à la faveur de cette pénalité de 57 mètres qui soulève les clameurs d'un public somnolant sous les premiers rayons d'un soleil presque printanier.

Brive  va gagner ce match mais trembler jusqu'à la corde du temps réglementaire. Luciano Orquéra  savoure ce retour gagnant : '' Je voulais montrer que j'étais toujours là."

Mission accomplie. Le CAB a gagné 19 à 15 et le capital confiance s'est encore enrichi avant de recevoir samedi prochain à 14h30 les Parisiens du Stade français.

cab-biarritz03
cab-biarritz05cab-biarritz06