Actualités

Rugby : le CAB peut-il battre le champion d’Europe ?

  • Publié le 16/10/2009 à 12:51
  • Par Jean René LAVERGNE
Une affiche royale, demain après-midi sur la pelouse du  stadium pour cette seconde journée de la coupe d'Europe. Le CABCL reçoit les champions d'Europe en titre, les Irlandais de Leinster. avec dans ses rangs une dizaine d'internationaux.''La pelouse Amédée Domenech va trembler, et nous nous allons rugir de plaisir dans les tribunes'', lance à la cantonade un vieux de la vieille qui ne manque jamais un entraînement des joueurs brivistes. Ce sont des propos d'un passionné, mais sur le fond, il n'a pas tout à fait tort, la venue des champions d'Europe est un véritable événement. Voilà plus de dix ans qu'il n' y a pas eu pareil affiche à Brive. ''C'est un match international, rien de moins qui nous est proposé", dit Laurent Seigne, le manger général étonnamment serein à quelques heures de l'engagement.

Le  CABCL va se frotter à un grand d'Europe, c'est le moins que l'on puisse dire. Certes, les Irlandais ont perdu le week-end précédent face au London Irish, mais pour Laurent Seigne, il serait stupide de tirer des conclusions hâtives : "Quand tu es champion d'Europe, le premier match est toujours très compliqué. Nous nous avions gagné d'un point le premier match lorsque nous avions remis notre titre en jeu."

L'encadrement, et les joueurs corréziens sont lucides, c'est jouable, mais à une seule condition précise Laurent Seigne: ''Si nous passons à côté en début de match, si nous manquons d'agressivité, nous ne gagnerons jamais ce match''. Parole d'expert.

Fabrice Estébanez  le tout nouveau capitaine est sur le même tempo: "On va tout donner,  tout le monde nous attend. Il faut en quittant la pelouse que nous n'ayons rien à regretter, maintenant tout peut arriver "

Simon Azoulai joue à Brive depuis 7 saisons, il sera remplaçant demain, mais la perspective de jouer un tel match le séduit: "Je  me suis baladé en ville, tout le monde parle de ce match, on sent bien qu'il y a un énorme engouement autour de la coupe d' Europe. C'est un match de très haut niveau qui nous est proposé, on va faire ce qu'il faut pour ne pas être des briseurs de rêves ".

Andy Goode, l'international anglais, a disputé trois finales de coupe d'Europe, il a joué plusieurs fois les Irlandais de Leinster: ''Je n'ai jamais vu une équipe avec autant d'internationaux, ils sont durs au mal, ils ne cèdent rien, c'est une très grande et belle équipe, mais nous avons nos chances".



Effectivement , cette équipe irlandaise, c'est du lourd, avec des joueurs rompus à des joutes internationales avec l'équipe nationale d'Irlande, quelques exemples révélateurs. Girvan Dempsey, 65 sélections; O'Kelly, un des avants, 69 sélections; on oubliera pas non plus le centre Brian O'Driscol 93 sélections, un des joueurs clefs de l'équipe d'Irlande. O'Driscol a marqué 195 points dont 36 essais et 5 drops, il a participé à 3 coupes du monde. L'arrière Shane Horgan 71 capes. Quand on passe à la loupe cette formation, on n'est plus très loin de l'ossature de l'équipe d'Irlande qui, rappelons le, a remporté le dernier tournoi des six nations.

Les CV de ces joueurs Irlandais sont copieusement noircis. En face, soyons en assurés, les Brivistes ne vont pas se présenter en victimes désignées. Le combat s'annonce féroce. Finalement comme le pressent un supporter, la pelouse Amédée Domenech pourrait bien trembler.

Supporters Irlandais.

Selon le site internet du club de Leinster, 500 supporters sont attendus dans les prochaines heures à Brive. Les dirigeants du club irlandais leur suggèrent d'atterrir à Limoges voire à Rodez !