Actualités

Une foire du livre pour tous les publics

  • Publié le 27/10/2009 à 11:15
  • Par Olivier SOULIÉ
Conférence de presse de présentation de la 28e foire du livre

La foire du livre approche à grands pas. A tendre l'oreille, on entendrait presque déjà le sifflet du train du livre, bondé de gens de plume, arrivant en gare de Brive. C'est donc entre le 6 et le 8 novembre que les écrivains iront à la rencontre de leurs lecteurs à l'occasion de la 28e foire du livre. Une édition qui sera, à n'en point douter, marquée par l'investissement de la présidente Laure Adler, mais aussi par la volonté des organisateurs de porter l'événement hors de la salle Brassens, au plus près de la population.

Foire livre blog 12008 avait marqué un changement d'esprit de la foire du livre. Changement symbolisé par la présidence de l'écrivain quelque peu déjanté Frédéric Beigbeder. Le choix de Laure Adler, femme de caractère et de conviction, à la présidence 2009 participe également à cette volonté d'évolution. Très investie dans l'organisation de l'événement, la présidente a souhaité initier des salons de lecture dans le train du livre qui fera le trajet Paris-Brive le vendredi entre 9h57 et 14h11, et sera omniprésente au salon à travers des conversations avec des invités tels PPDA, Justine Levy ou encore son prédécesseur Frédéric Beigbeder. L'un des vœux de Laure Adler est aussi de mettre en avant des jeunes auteurs, connus ou moins connus. Et le féminisme aura également la part belle avec nombre de rendez-vous assuré par la présidente autour des femmes, du livre et de l'édition.

Rajeunir le lectorat, ouvrir la manifestation à un plus large public, développer le lien entre les habitants et le livre, tels sont les orientations voulues par la municipalité. "Notre projet culturel littéraire sera décliné tout au long de l'année", a indiqué le maire Philippe Nauche hier, à l'occasion d'une conférence de presse de présentation de la 28e foire du livre. "Ainsi, nous mettrons en place des lectures publiques mensuelles à partir du 5 décembre et nous accueillerons deux écrivains en résidence au printemps et à l'automne prochains".



Sous la halle Brassens, les trois jours de foire attireront des dizaines de milliers de personnes. "Sans doute aux alentours de 80.000 puisqu'il est mécaniquement difficile d'accueillir plus de visiteurs", a expliqué Philippe Nauche, peu enclin à poursuivre la montée systématique des chiffres d'affluence en vigueur quelques années auparavant. "La seule donnée réellement mesurable, c'est le chiffre d'affaires des libraires, et, en 2008, il avait augmenté de 7%".

Quelques "people" devraient assurer la venue d'un large public. Citons la populaire Mimie Mathy, l'idole des enfants devenus trentenaires Chantal Goya, celle des ménagères de moins de 50 ans Jean-Pierre Foucault, et bien d'autres encore. La liste des quelque 450 auteurs est à découvrir ici. L'un des événements majeurs reste la venue de Jacques Chirac samedi 7 novembre. L'ancien chef de l'Etat ira présenter ses mémoires fraîchement sorties aux lecteurs.

Le Liban sera également présent à travers des auteurs pour beaucoup venus de Beyrouth, que l'UNESCO a désignée "capitale mondiale du livre 2009". Des films libanais seront projetés au Rex.

Hors halle Brassens, outre les nombreuses rencontres entre scolaires et auteurs (plus de 2.500 élèves sont concernés), deux concerts organisés par les Treize Arches (Grand corps malade en ouverture jeudi 5 novembre et Carlos Maza et Orjazz big band samedi 7) et des expositions à la chapelle Saint-Libéral et à la médiathèque, la riche programmation inclut aussi des lectures publiques gratuites. Beaucoup auront lieu au Rex, et elles devraient faire salle comble. Sont annoncées des personnalités liées au monde du cinéma et du théâtre comme Dominique Blanc, Anny Duperey, Daniel Mesguich, Marina Vlady ou Lorant Deutsch.

Nulle exhaustivité dans les quelques rendez-vous succinctement présentés dans cet article. L'édition 2009 de la foire du livre recèle encore bien des trésors au cœur de sa dense programmation. Tous les publics, de tous les âges et de toutes les littératures, y trouveront forcément leur compte de satisfaction.