Actualités

Rugby : deux bons points pour le CABCL à Bourgoin

  • Publié le 31/10/2009 à 16:57
  • Par Jean René LAVERGNE
Bourgoin BrivePar les temps qui passent, ce match nul (14-14) face à Bourgoin est ressenti comme la victoire de la solidarité par ce groupe briviste plongé dans les doutes et les tourments. Deux bons points arrachés de haute lutte pour continuer à exister.Guillaume Ribes a le nez qui a doublé de volume, les arcades gonflées, et pourtant il est radieux dans cet espace réduit qui conduit aux vestiaires. Le talonneur est adossé à un mur blanc et il est heureux de rentrer à Brive avec ce partage des points: ''On a  retrouvé une solidarité, une envie d'avancer ensemble, je suis heureux, ce résultat va nous remettre dans le droit chemin, c'est très précieux pour le capital confiance".

la première ligne du CAB Khinchagishvili Ribes et IdiederSon copain de cordée en première ligne, Pascal Idieder, est sur la même longueur d'ondes: "Je me suis cru revenu quelques années en arrière quand j'étais à Auch. On s'est battu comme des chiens sur tous les ballons, c'était énorme".

Un combat de chaque instant, entre ces deux équipes finalement si proches condamnées à jouer les seconds couteaux. Alors les garçons se sont rendus coups pour coups avec une première période cadenassée à double tour par des Brivistes qui vont défendre leur ligne comme des morts de faim. L'esprit Auscitain peut-être si cher au ''pilar" Pascal Idieder.

Un premier acte avec un carton jaune pour Simon Azoulai et au compteur ce score de 3 à 3. Il aurait pu être plus lourd pour ces Berjaliens à deux foulées d'encaisser un essai juste avant la pause, mais voilà Vaqua fait un en avant à deux pas de la ligne, c'était une balle de break, une balle prometteuse qui s'en est allée mourir sur ce terrain haché menu par des sauvageons. Brive aurait pu virer en tête...

Ce n'est que partie remise. A la reprise, sur un exploit perso, Fabrice Estébanez marque un essai de belle facture et les Berjaliens payent la note (8-3). Les Brivistes sont devant, mais pour si peu de temps, ils font des fautes et ils encaissent deux pénalités en trois minutes. Bourgoin prend l'ascendant (9-8).

Le suspens est entier, avant de baisser de quelques degrés quand cet ailier berjalien va à dame (14-8). Malgré cet avantage, on a le sentiment que l'affaire n'est pas entendue. Les Brivistes ont encore la rage sur la pelouse Pierre Rajon, alors ils vont continuer à user cet adversaire et à la clef une pénalité. Alexis Palisson s'y colle et bingo, Brive revient à 3 points. Les Berjaliens sont dans le rouge vif, ils vont encore s'arracher les cheveux sur ce drop  d'Estébanez, (14-14).

Le score en restera là. Brive a gratté deux bons points à l'extérieur, ça fait si longtemps que cela n'était pas arrivé, à vrai dire une éternité. Ce match nul aurait presque la valeur d'une victoire...