Actualités

La température va monter aux Chapélies

  • Publié le 16/11/2009 à 10:01
  • Par Olivier SOULIÉ
Le quartier des Chapélies va bénéficier d'une chaufferie bois

Le quartier des Chapélies va être doté d'une chaufferie bois. Elle permettra aux bâtiments publics et aux logements sociaux d'être chauffés à moindre coût.

L'installation d'une chaufferie bois au cœur des Chapélies est pertinente. C'est la conclusion d'une étude de faisabilité et d'opportunité. Et c'est aussi, sans doute, l'avis partagé par les responsables de bâtiments publics du quartier et par les habitants des logements sociaux. Car les économies engendrées grâce à cette chaufferie bois ne seront pas négligeables : quelque 20% d'économie sont d'ores et déjà à prévoir !

Couvrant 84% des besoins en énergie, la chaufferie, couplée à une chaudière gaz, sera donc raccordée aux 393 logements sociaux et aux bâtiments publics suivants : maternelle Jean de la Fontaine, centre socioculturel Raoul Dautry, gymnase des Chapélies, groupe scolaire des Chapélies, association SOJE (Symphonie des orchestres de jeunes d'Europe). La chaufferie bois sera installée en lieu et place d'un bâtiment de la rue André Messager qui doit être détruit dans le cadre de la rénovation ANRU du quartier. "La démolition commencera lorsque sera fixée la date du début des travaux de construction", indique le maire Philippe Nauche qui souhaite ainsi "éviter de laisser un terrain vague au cœur du quartier comme ce fut le cas pendant deux ans à Tujac".

L'investissement de l'ordre de 3 millions d'euros bénéficiera d'une subvention ADEME de 1,4 millions d'euros. L'amortissement devrait se faire en dix ans. En plus d'être relativement peu coûteuse au regard des économies engendrées par la suite, la chaufferie revêt un caractère écologique puisque cette technique de chauffage permet d'éviter la production de 668 tonnes de CO2 par an.

Lundi soir, le conseil municipal a émis un avis favorable par rapport à la réalisation de cette chaufferie bois.