Actualités

Un Secret à partager, absolument

  • Publié le 23/11/2009 à 08:40
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Johann Le Guillerm"Secret", c'est le nom bien mérité du spectacle bluffant qui se tient jusqu'au 26 novembre sous chapiteau à Brive. En un mot: indescriptible! Mais courrez-y vite, vous n'en croirez pas vos yeux! Il reste encore des places pour les deux dernières représentations de mercredi et jeudi. Sinon, ce sera tant pis pour vous.



Le chapiteau fait le plein depuis jeudi dernier, sans promotion outrageuse puisque, son créateur, Johann Le Guillerm, en résidence à Brive aux Treize arches et par ailleurs mondialement connu, reste plutôt taiseux et c'est un doux euphémisme!

Du spectacle, vous ne pouvez voir que les affiches ou les rares photos savamment distillées dans les journaux par Cirque ici. Pour le public, comme pour la presse, c'est "no photo, no vidéo". Et même no interview avant spectacle... C'est Secret, on vous dit. Sauf que le bouche à oreille fait le buzz et le Secret finit par être bien partagé. Une fois que vous aurez vu ce one man show, vous comprendrez mieux la difficulté à parler de ce spectacle qui ne ressemble à rien de connu.

SecretJohann Le Guillerm arrive au centre de la piste, seul. Jeux de lumière et bruits métalliques. Le geste lent, une gueule de dément et le fouet qui claque entre deux feulements. Et d'emblée, vous pressentez que ce drôle d'animal va vous emporter vers des territoires inconnus. Suivez le guide au look d'un Kevin Costner tout droit sorti de Waterworld. Sauf que l'individu n'a pas les pieds palmés mais s'est affublé des chausses cuirassées empruntées au Moyen-âge. Claquantes et pointues, les chausses de danseuse!

Et ce n'est que l'entrée en matière d'un spectacle à nul autre pareil. En un mot, étrange. Du cirque? Oui peut-être, mais d'un genre révolutionnaire qui tient plus de l'arène aux exploits que de la piste aux étoiles. Ce gladiateur dompte la matière, détecte son langage, la plie à sa volonté. Avec lui, une barre de métal devient mobile. Vous verrez un fouet dompter des bassines, une machine inerte se mettre en mouvement ou se lever un cyclone de poussière... L'homme est alchimiste et vous entraîne dans sa folie créative, dans sa rêverie, son humour et sa poésie.

Avec lui, les objets semblent s'animer d'une vie propre. Un univers singulier que l'on ne peut partager qu'en vivant soi-même l'expérience, bref en voyant le spectacle. Johann Le Guillerm vous raconte des histoires. Sans prononcer un seul mot. Le voilà qui tourne autour d'un objet pour mieux en ausculter une possibilité inattendue et vous vous mettez mentalement à faire de même. C'est surprenant! Et, une fois l'objet visité, comme un enfant blasé, il s'en détache pour passer à un autre.

Secret de Johann Le GuillermLes étranges machines qui peuplent son spectacle sont sorties de son imaginaire farfelu. L'artiste est chercheur de mouvement, de matière à détourner et vous suspend à ses acrobaties chorégraphiques. L'homme tiendrait-il du sorcier pour maîtriser ainsi les lois de la physique? Car pendant 1h45, il joue avec les objets et les formes. Avec lui, un tapis vient rouler jusqu'au pied du maître pour se coucher docilement. Un maître tour à tour dompteur et dompté qui finit en équilibre sur un échafaudage qu'il monte sous vos yeux, à sa façon, défiant l'apesanteur. C'est à vous couper le souffle et vous en restez bouche bée.

Rappels et standing ovation assurés. Jusqu'à la fin, l'artiste vous surprendra. Ce génie est tout aussi taiseux que modeste: lors des saluts, il se tient en retrait, comme s'il n'était qu'un des moindres éléments de sa petite troupe d'aides qui veillent en coulisse.

C'est bien simple, depuis sa découverte au festival d'Avignon en 2004, le spectacle traverse le monde. Six ans d'un succès non démenti. A voir, absolument!

Ecoutez Johann Le Guillerm parlant de son spectacle "Secret" sur Radio Prague

***************


SECRET



Johann Le GuillermMercredi 25 et jeudi 26 novembre à 20h30, sous chapiteau au parc de la Corrèze (derrière l'Espace des Trois provinces). Tout public.

Vente des billets:

  • à la billetterie des Treize Arches, 21, avenue Edouard Herriot à Brive, du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 et billetterie@lestreizearches.com

  • ou sur le lieu de spectacle une heure avant la représentation.


Infos au 05.55.24.11.13 et sur les treize arches.