Actualités

Une bougie pour bouger le monde

  • Publié le 01/12/2009 à 08:00
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Une campagne de dons "10 millions de bougies"

Comme chaque année, le Secours catholique organise sa campagne de dons "10 millions d'étoiles". Elle commence aujourd'hui, premier jour de l'avent jusqu'au 25 décembre. Vous donnez ce que vous voulez, même un euro, et en échange vous recevez une bougie. La moitié des dons financeront des projets à l'international et l'autre moitié le repas de Noël pour les personnes isolées qui sera servi le 25 décembre à Saint-Antoine. Une bougie pour bouger le monde.



Bougies"L'idée est d'attirer l'attention du public et de lui proposer de soutenir nos projets", résume Gwénaëlle Lepoutre, animatrice au Secours catholique de la Corrèze. "La campagne de dons se déroule pendant l'avent. On peut donner ce qu'on veut, 1 euro, 2, 3... En échange du don, nous offrons une bougie. Dans les grandes villes, les gens viennent ensuite les allumer tous ensemble à un moment précis. Nous offrons aussi, selon le don, des décorations de Noël en feutre, des chemins de table et même des bougies bio."

Les petites sommes peuvent en faire des grosses. Vous pouvez donner un, deux, trois euros... ce que vous voulez:

  • au siège du Secours catholique, 16 rue Jean Fieyre à Brive, les lundi, mardi, jeudi et vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h,

  • à la sortie des messes.


L'accès à l'eau potable au Burkina FasoL'important, c'est de savoir aussi pour quoi l'on donne: "La moitié des fonds récoltés vient en aide à des actions internationales. En ce qui concerne le Limousin, nous œuvrons sur trois projets dans le cadre du réseau mondial Caritas:  une aide d'urgence à la population de Gaza et deux actions au Burkina Faso, l'un pour l'accès à l'eau potable et l'autre pour l'éducation des jeunes filles", détaille la permanente. "L'autre moitié des fonds doit soutenir une action très locale, en l'occurrence le repas de Noël que nous organisons, le jour même de Noël à midi, pour les personnes isolées à Saint-Antoine. On a tous le droit à un repas de fête, même lorsqu'on est isolé ou qu'on a pas les moyens. Ce jour-là, tout le monde est en famille et malgré tout des bénévoles se mobilisent pour préparer ce repas et y participer. C'est une très belle action."

Offrir un repas de fêtes aux personnes isolées à NoëlParallèlement, des enfants de maternelle et primaire ont réalisé des dessins qui accompagneront les petites douceurs que l'association offrira aux bénéficiaires, lors de ce repas et pendant tous le mois de décembre. "Notre action est certes de répondre aux besoins d'urgence, mais aussi d'aller au-delà et d'accompagner dans le lien social. Par exemple, chaque dernier jeudi du mois, nous organisons un repas convivial pour les personnes qui se retrouvent seules et veulent échanger", illustre Gwénaëlle Lepoutre.