Actualités

Immatriculation des véhicules: des mesures pour résoudre l’embouteillage

  • Publié le 26/11/2009 à 14:11
  • Par Marie Christine MALSOUTE
A la sous-préfecture de BriveDepuis que le nouveau Système d'immatriculation des véhicules (SIV) s'est étendu au parc d'occasion, rien ne va plus: files d'attente qui s'allongent aux guichets, pannes informatiques, retards de traitement du courrier... Bref, c'est l'embouteillage! Pour remédier à ces difficultés, les services des cartes grises de la préfecture et de la sous-préfecture de Brive mettent en place de nouveaux horaires.



Pourtant tout roulait bien. Le système qui gère les nouvelles plaques avait absorbé les véhicules neufs sans gros soucis, mais l'extension, le 15 octobre dernier, aux véhicules d'occasion, bien plus nombreux, aura déclenché l'indigestion. Il y a comme un retard à l'allumage. A tel point que le ministère de l'Intérieur a mobilisé une cellule d'experts informatiques pour pallier ces difficultés. En ce qui concerne la Corrèze, des mesures locales sont mises en place dès aujourd'hui en matière d'aménagement de l'accueil des usagers.

Pour la sous-préfecture de Brive :

  • les services seront fermés les mardis 1er, 8 et 15 décembre après-midi uniquement.

  • l’accueil téléphonique au sein du service des cartes grises se fera du lundi au vendredi, de 13 h15 à 16 h 30.


Pour la préfecture de Tulle :

  • les guichets d'accueil du rez-de-chaussée seront fermés les mardis 1er, 8 et 15 décembre après-midi uniquement, l'accès à la préfecture restera ouvert pour l'accueil au bureau des étrangers, des CNI et des passeports.

  • l’accueil téléphonique au sein du service des cartes grises se fera du lundi au vendredi, de 13h15 à 16h30.


Sous-préfecture de BrivePar ailleurs, pour éviter tout désagrément au guichet (ralentissement du système, panne), les usagers sont invités à privilégier l'envoi de leur demande de certificat d'immatriculation par la poste. Ils recevront leur titre par courrier dans le délai d'une semaine.

Rappelons aussi que l'immatriculation peut-être effectuée pour les véhicules d'occasion auprès des garages habilités, où là, ça se bouscule moins. Peut-être parce que le service est payant, alors qu'il ne l'est pas auprès des services de l'Etat.

Vous trouverez sur le site internet de la préfecture toutes les informations nécessaires à la composition de votre dossier.