Actualités

Caramel, vachement dans le vent (dée Globe)

  • Publié le 02/12/2009 à 10:11
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Jean Pierre Dick et les enfants du groupe scolaire du Soleil de Roquesteron qui lui ont offert la petite vacheLa petite peluche anti-stress de l’Office de tourisme de Brive et son pays fait encore parler d’elle. Cette placide vache participera au prochain Vendée Globe, en 2012, à bord du monocoque de Jean-Pierre Dick, skipper niçois, qui l'a baptisé Caramel, comme sa robe. Le moins qu'on puisse dire, c'est que la douce mascotte a le vent en poupe. On vous raconte l'histoire de son fabuleux destin.



Prenez Jean-Pierre Dick, skipper niçois, vainqueur notamment de la Barcelona world race en 2008 et troisième de la Route du rhum en 2006 qui se prépare pour le prochain Vendée Globe. Ce que vous savez peut-être moins, c'est que le navigateur, vétérinaire dans une autre vie, adore les vaches et tout particulièrement nos placides Limousines. On ne va pas s'en plaindre.



Prenez des gamins de l'école de Roquesteron (encore près de Nice), partenaire du skipper depuis quelques années. Avant le départ pour la course, les élèves connaissant le penchant de Jean-Pierre Dick, ont tenu à lui offrir une vache de peluche en guise de porte-bonheur. Les enfants ont recherché l'élue de leurs cœurs sur internet, sont tombés sur le site de l'Office de tourisme, ont flashé pour la peluche anti-stress, en ont commandé deux, une qu'ils ont offerte au marin, l'autre à garder prudemment au cas où il perdrait la première, ça s'est déjà vu.

Le skipper a aussitôt adopté la peluche et baptisé Caramel. La petite peluche l'accompagne désormais partout. Au point même de la montrer à chaque interview. La dernière apparition de la vache star date du 22 novembre sur France 3 Côte d’Azur.

A cette heure, Caramel se trouve en Nouvelle Zélande où Jean-Pierre Dick suit la construction de son nouveau monocoque IMOCA 60. Caramel attend donc d'effectuer son premier grand voyage, on lui espère le pied marin.

A noter, pour la petite histoire, que l'Office de tourisme commercialise cette peluche depuis 2007. C'est en s'inspirant de la peluche taureau de Nimes que l'organisme de l'Agglo a eu l'idée de décliner la formule en version limousine et est allée chercher sa vache... en Espagne. Olé!