Actualités

Sculptures de Louis Derbré

  • Publié le 03/03/2009 à 07:30
  • Par Marie Christine MALSOUTE
La victoire. Louis DerbréC'est une très belle exposition qui s'ouvre aujourd'hui à la chapelle Saint-Libéral. A voir, absolument.

Elle réunit jusqu'au 30 mars trente sculptures en bronze de l'artiste Louis Derbré, auteur notamment du "Mémorial pour la paix", érigé à Hiroshima.

L'artiste sera présent au vernissage ce soir, mardi 3 mars, à partir de 18h30.



Le premier visage qu'il a construit, celui d'un jeune peintre, lui a valu en 1951 le prix Fénéon remis par Aragon lui-même.

Aujourd'hui, vous pouvez admirer à Paris "Le prophète", un bronze monumental de 6,50 mètres de haut et de 12 tonnes, l'une des plus grandes sculptures de bronze jamais réalisée, qui est exposée au jardin du Luxembourg jusqu'en juin 2009, avant qu'elle ne parte aux Etats-Unis. Entre ses deux œuvres, près de 60 ans de carrière d'un artiste reconnu internationalement.

"Toutes les œuvres qui sont sorties de mon atelier découlent des principes de bon sens et d'observation propres aux paysans dont je suis fier d'être le descendant direct", affirmait Louis Derbré il y a deux ans dans un entretien.

[caption id="attachment_2163" align="alignleft" width="300" caption="Océan"]Océan[/caption]

Malgré ses succès internationaux, l'artiste reste enraciné dans son terroir, y puisant sa force de création. C'est dans sa Mayenne natale, dans le pays d'Ernée, que le sculpteur a d'ailleurs ouvert en 1991 l'espace culturel qui porte son nom et qui tient à la fois lieu d'atelier de fonderie, de centre de création, d'exposition, de jardin de sculptures et de lieu de rencontre. A 83 ans, Louis Derbré y coule toujours lui-même ses bronzes, en salopette et bleu de travail.

Ses racines terriennes projettent dans ses œuvres toute la puissance de la vie. Les plus connues: « La Terre », sur la place Ikerbukuro à Tokyo (une réplique de cette sculpture orne la Défense à Paris) et le « Mémorial pour la Paix », érigé à Hiroshima, en mémoire des victimes.

La nuit
A travers les trente sculptures de bronze de cette exposition, vous découvrirez comment cet amoureux des forces de la vie, de la nature et de la chair, fait naître des corps une abstraction sensuelle. Un parcours d'émotions.

Sa bio express

**********



Louis Derbré, sculptures. Chapelle Saint-Libéral, du 3 au 30 mars 2009.

  • du mardi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 18h30,

  • dimanche de 15h à 18h30.


[caption id="attachment_2167" align="aligncenter" width="300" caption="Taureau"]Taureau[/caption]