Actualités

Le nouveau TER Brive-Tulle sur les rails

  • Publié le 15/12/2009 à 15:38
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Lancement officiel dela nouvelle offre ferroviaire Brive-Tulle-Ussel

Quel est le meilleur moyen d'aller de Brive à Tulle et vice-versa? Et bien, depuis le 13 décembre, c'est le train: plus sûr, moins cher et plus écolo. La SNCF s'est employée à le démontrer en 23 minutes de trajet lors du lancement officiel de cette nouvelle offre TER. Des voies rénovées, des trains nouveaux, une nette augmentation de la desserte jusqu'à 35 trains par jour... Et un fort potentiel: 17.000 personnes se déplaçant chaque jour entre les deux villes tous modes de transports confondus. Avec une offre à 2,29 euros l'aller-retour avec abonnement... ceux qui aiment, prendront le train.



CabinePour Franck, 30 ans, soudeur, le calcul est vite fait. Depuis deux mois, il prend cette ligne 11 tous les jours. "J'habite Tulle et je travaille à Brive. Le train, c'est moins cher et plus rapide que la voiture. Et pour le reste du trajet, je prends mon vélo." D'ailleurs, le salarié aurait un petit bémol à apporter: "Dans le train, il n'y a pas assez de place pour les parcs à vélo." L'augmentation du cadencement? "C'est un avantage supplémentaire lorsque je sortirai plus tôt."

A bord du TERMême constatation pour Mylène. En raison de problèmes de dos, la Tulliste préfère prendre ce mode de transport plus doux. "Je viens environ une fois par semaine à Brive, pour faire des courses, et ça revient moins cher par le train, surtout lorsque je me déplace avec mes enfants. Pour eux, c'est comme une aventure."

Distribution de livres dédicacésLes usagers du 12h15 en partance de Brive n'avaient jamais vu une telle fréquentation. Pour le lancement officiel, se serraient à bord élus régionaux, départementaux, locaux, personnels SNCF et presse. Les élus de Tulle avaient même fait le trajet aller pour venir chercher leurs homologues brivistes. A peine le temps d'échanger quelques propos, de se voir offrir un livre dédicacé par un des auteurs de la maison d'édition Le bruit des autres (clin d'oeil peut-être au train du livre) et Tulle était déjà ralliée.

Tapis rouge en gare de TulleA l'arrivée, tapis rouge et accueil en musique sur les airs d'un Nougayork par l'harmonie Les enfants de Tulle... Et pour parodier le chanteur-poète toulousain, "dès l'aérogare", les officiels ont "senti le choc" des degrés en moins, compensés certes par un accueil des plus chaleureux.

Discours aussi de circonstance. Le maire de Tulle Bernard Combes a évoqué l'aménagement prochain du stationnement et des navettes bus pour accompagner cette offre ferroviaire qui marque "le prélude à de belles rencontres". Et musique avec Les enfants de TulleLe premier adjoint au maire de Brive Patricia Bordas a aiguillé sur cette notion de "bassin de vie commun" et sur "une mobilité différente", en rappelant que la ligne 10 des transports urbains s'était cadencée depuis le début de la semaine sur les horaires de ces TER.

A bord du TER"Pour les équipes de la SNCF, c'est un grand jour", résumait le directeur régional Patrick Jeanselme, heureux de voir se concrétiser un développement ferroviaire: "L'offre de TER a augmenté de 30 à 80% entre Brive et Tulle, c'est énorme". Le président du conseil régional Jean-Paul Denanot concluait sur "les trois avantages offerts par le renouvellement de ce dispositif pour la population en terme de coût, de sécurité et de développement durable".

Reste aux usagers potentiels - 17.000 par jour tous transports et tous motifs entre Brive et Tulle - à adopter ce nouveau déplacement. Question de communication. De porte-monnaie aussi puisque l'aller-retour revient à 2,29 euros, en abonnement bien sûr.

L'offre sera améliorée également par la réalisation du pôle multi-modal de Tulle à l'horizon 2011 et de celui de Brive à l'horizon 2012. De son côté, RFF étudie actuellement l'éventualité d'un arrêt à Malemort. Bref, pour tous, "une ligne qui a un bel avenir".

Le vélo prend le train