Actualités

Art éphémère

  • Publié le 04/01/2010 à 16:42
  • Par Jennifer BRESSAN
Une sculpture de Pierre Mouzat au premier plan.La rue des Echevins, située au cœur du centre ville historique, abrite en ce moment l'exposition de trois artistes brivistes. Particularité de cette galerie : elle est temporaire. Profitez du mois de janvier pour venir la découvrir ! La rue des Echevins assume avec panache sa tendance artistique temporaire. 

Eric Dumesny, entre une de ses œuvres, à droite et celle de Gwenaëlle Disclyn.

Trois artistes brivistes y ont loué une boutique placée entre les rues de l'Hôtel de ville et Lieutenant-Colonel Farro : un espace dont la structure se prête particulièrement bien à la juxtaposition de trois styles différents, représentés par le sculpteur Pierre Mouzat et les peintres Eric Dumesny et Gwennaëlle Disclyn. Leurs œuvres contemporaines, au style hétéroclite, ont pris pleinement possession des lieux. L'initiative, qui reflète la difficulté pour un artiste de montrer ses œuvres et d'aller à la rencontre du public, est une réussite. Amateurs, passionnés et curieux sont nombreux à avoir franchi le seuil de cette galerie éphémère.

Pierre MouzatLes sculptures de bronze de Pierre Mouzat, diplômé de l'école Boulle, sont exposées et semblent sereines à travers la vitrine lumineuse de la galerie : ces visages et ces corps apparaissent comme écorchés, usés. Ils portent les stigmates d'expériences douloureuses qui sont en même temps synonymes de vie. Les peintures d'Eric Dumesny, dont le style est inspiré de Picasso, présentent des bouquets de fleurs éclatants aux couleurs franches et persistantes et des femmes plus instinctives soit sacralisées, soit mutilées mais dont le visage, lumineux et rayonnant, exprime la vie. Enfin, les toiles de Gwennaëlle Disclyn emportent celles et ceux qui les observent dans un tourbillon de bleu hypnotique au beau milieu duquel un éclair de couleurs transperce l'océan lunaire. A voir jusqu'à la fin du mois de janvier.

 


*************************************