Actualités

Le maire « vœu » renouveler l’identité de la cité

  • Publié le 05/01/2010 à 10:14
  • Par Olivier SOULIÉ
Philippe Nauche hier soir au milieu des invités à la cérémonie des vœux aux personnalités

Quelque 2.000 invités se pressaient hier soir aux Trois provinces. Responsables d'entreprises, d'associations, créateurs, commerçants et artisans, élus, institutionnels, personnalités, tous se sont faits attentifs lorsque le maire Philippe Nauche a pris la parole. Le discours sera sur le thème de l'identité au sein de la cité.

Aux "clichés rassurants mais parfois très réducteurs", Philippe Nauche préfère "mettre en lumière la réalité humaine et plurielle" de la ville et de ses "proches voisins" avec lesquels "les alliances désormais possibles" peuvent permettre de "puiser la force de notre image". S'interrogeant sur le "sentiment d'appartenance", le maire de Brive définit l'identité comme "une notion qui rassemble, qui unit, et qui n'est pas une source de division ou d'exclusion".

S'adressant aux forces vives présentes dans la salle, Philippe Nauche a invité chacun à poursuivre "un objectif commun", à savoir "renforcer l'attractivité de notre cité, y compris sur des terrains où l'on ne nous attend pas". Référence à la politique culturelle voulue par la majorité: "Une culture avec des ambitions, avec des moyens, avec des objectifs de qualité de tous." A la tribune, aux côtés de Philippe Nauche, le président de la Région Jean-Paul DenanotEt aussi la perspective d'obtenir le label "ville d'art et d'histoire." Référence également au Plan local d'urbanisme, "la grande affaire de l'année 2010", qui permettra de "déterminer les espaces où se fera l'urbanisation, les règles de celle-ci, les espaces à protéger, à valoriser", sans oublier "les façons de se déplacer", en cohérence avec les territoires voisins.

M et Mme Nauche



Non sans oublier de vanter les mérites de "la concertation", méthode largement usitée qui permet à l'exécutif de "faire la synthèse" en tenant compte des avis des "experts du quotidien" que sont "les habitants, les usagers ou les professionnels d'un secteur concerné", le maire a également évoqué "la 2e grande affaire de 2010": l'élaboration de l'Agenda 21, "document recensant les actions pratiques que nous mettrons en œuvre pour prendre part au développement durable et à ses trois piliers: économique, environnemental et social".

A la tribune, Philippe Nauche, aux côtés de son épouse, est entouré de Jean-Paul Denanot, du premier adjoint Patricia Bordas et des représentants de l'Etat Alain Zabulon, préfet de la Corrèze, et Francis Soutric, sous-préfet de BrivePosant comme un "atout" l'identité rurale du territoire, le premier magistrat de la cité mise sur un développement de la ville basé sur "des valeurs qui se retrouvent sur les terrains de l'authenticité, et aussi et surtout de l'humilité."

Conclusion en forme de vœu "à toutes celles et tous ceux qui ont posé ici leurs valises hier ou depuis plusieurs générations." Applaudissements chaleureux des invités. Il est l'heure de déguster quelques petits fours, sans oublier d'aller serrer la main de Philippe Nauche qui aura passé la soirée à aller au contact des personnalités de tous les horizons.