Actualités

Dans les starting-blocks pour les soldes

  • Publié le 05/01/2010 à 16:28
  • Par Marie Christine MALSOUTE
SoldesDemain, mercredi 6 janvier, c'est le coup d'envoi des soldes d'hiver qui vont durer 5 semaines. Qui dit soldes, pense d'abord vestimentaire et cet après-midi, beaucoup de boutiques avaient baissé leur rideau pour mettre en place l'étiquetage. Avec un démarrage très fort jusqu'à 40 ou 50%. Ça laisse rêveur!



soldesCe mardi a décidément des airs de lundi. Rares sont les boutiques vestimentaires ouvertes en cette veille de coup d'envoi. La plupart ont fermé cet après-midi, certaines dès même le matin, pour se préparer au rush espéré. "Cette année, j'attaque plus fort, avec des soldes à -40 et -50%", explique une commerçante. Il faut écouler les stocks avant la nouvelle saison et l'heure n'est pas au pessimisme. Les deux sons de cloche se font d'ailleurs entendre: pour les uns, les plus nombreux, "les ventes pour les fêtes ont bien marché", "même mieux que l'an dernier" et pour les autres, "pas vraiment", "ça a été calme".

Derrière les vitrines masquées, on s'affaire donc pour les bonnes affaires. Certaines boutiques vous promettent des soldes "à prix incroyables" voire "des soldes monstres". Mais il faudra attendre demain pour découvrir l'ampleur de la "monstruosité".

Côté clients, "ce sera l'occasion de s'offrir ce qu'on a pas pu s'acheter jusque là". Mais "pas facile de s'y retrouver", notamment avec les soldes "flottants" qui ont été déclenchés par certains commerçants dès le mois de décembre. D'autres ont en quelque sorte devancé la date avec des ventes privées réservées aux clients fidèles. On a même vu quelques jours avant sur la porte d'une boutique "Venez réservez vos articles à -40 et -50% pour les soldes"."Ça se fait à Paris, pourquoi pas ici", déclare l'instigatrice. "Tant qu'on ne vend pas, on est dans la légalité."

Bref, à chacun sa méthode, sans oublier ceux qui gardent le cap: "Je démarre toujours à -30 et -20%, en gardant aussi des articles non soldés", explique une commerçante. Et d'expliquer: "J'applique déjà une marge tout à fait normale. Je ne peux pas descendre trop en deçà et mes clientes le comprennent très bien".

Tout le monde est donc dans les starting-blocks pour demain, jour J, avec pour quelques boutiques une ouverture plus "matinale", à 9h.