Actualités

« Que Brive soit prospère, ambitieuse, riche de culture et d’ouverture aux autres »

  • Publié le 09/01/2010 à 16:54
  • Par Olivier SOULIÉ
Philippe Nauche entouré des élus du conseil municipal

Hier soir, les élus du conseil municipal présentaient leurs vœux au personnel communal. L'occasion pour le maire de Brive Philippe Nauche de se souvenir de l'année 2009 puis d'évoquer les perspectives pour 2010.

Jean-Luc Reviller, directeur général des servicesFace à quelque 1.200 employés de la Ville, les élus du conseil municipal. Hier soir, à l'Espace des Trois provinces, se déroulait la cérémonie des vœux de la municipalité au personnel. Deux discours se sont enchaînés: celui de Jean-Luc Reviller, directeur général des services, et celui du maire Philippe Nauche.

Le premier s'est évertué à encourager les employés à "agir plutôt que subir" face aux difficultés engendrées par le désengagement financier de l'Etat vis-à-vis des collectivités locales: "Aujourd'hui, c'est désengager plus l'Etat pour charger plus les collectivités locales", a expliqué Jean-Luc Reviller, avant d'évoquer la nécessité d'assurer "un service public de qualité malgré des moyens qui ne pourront qu'être contraints."

Le maire Philippe NauchePhilippe Nauche, dans son discours, a jeté un regard dans le rétroviseur avant d'évoquer les projets qui seront lancés en 2010, avec la volonté, pour les années futures, de "construire une ville prospère, ambitieuse, riche de culture et d'ouverture aux autres". Refusant l'idée d'une "cité de carte postale" et misant sur une ville "où il fait bon vivre toute l'année, où nos enfants pourront trouver du travail dans des entreprises à haute valeur ajoutée, où le tissu économique, social et culturel additionné à une qualité de vie que nous devons préserver, feront de Brive une ville attractive", le maire s'est souvenu d'une année 2009 riche en projets, listing à l'appui:

  • Création des Treize arches,

  • Lancements de grands chantiers autour de la Guierle, de l'avenir de la caserne Brune, de l'accessibilité, du développement durable et du Plan local d'urbanisme,

  • L’opération ANRU du quartier des Chapélies,

  • La construction de 110 logements dans le quartier de Tujac,

  • La réhabilitation du multi-accueil "L’arc-en-ciel",

  • L’ouverture, non sans difficultés, de l’EHPAD de Rivet,

  • Le début de la réalisation d’une aire d’accueil des gens du voyage, conformément au schéma départemental et à la législation en vigueur, et d’habitats adaptés,

  • La requalification de voirie du boulevard Voltaire,

  • Toujours au sujet de la voirie, les travaux réalisés en 2009 ont représenté 4.200 mètres-linéaires de chaussées et 8.300 mètres-linéaires de trottoirs avec la constitution d’une équipe de voirie dédiée à ces réalisations,

  • L’achèvement du Plan de déplacement urbain,

  • La création d’une ZPPAUP (zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager),

  • Au travers du PLU, la définition des espaces à protéger (comme le site inscrit de Planchetorte), à valoriser. En clair, définir le dessin de la ville de demain,

  • Les démarches entreprises pour la labellisation de Brive comme "ville d’art et d’histoire",

  • La définition d’un plan piscine,

  • La réalisation d’un city park et d’un fronton éducatif.


"Entre 2007 et 2009, nos investissements réalisés sont passés de 13 à 18 millions d'euro, soit une hausse de près de 40%, sans augmentation de la fiscalité et de l'endettement", s'est félicité Philippe Nauche.



Concernant 2010, "qui a débuté par l'intégration des employés de la Caisse des écoles au sein du personnel communal afin de diminuer leur précarité", dans l'esprit de l'intégration régulière depuis plusieurs mois de nombreux employés jusque là en contrat à durée déterminé, le maire a là aussi listé les projets:

  • La réhabilitation complète du centre social Raoul Dautry,

  • La réalisation d’une aire de grand passage,

  • L’installation, en application du Grenelle de l’environnement, d’une chaufferie bois,

  • La création de "l’espace Chadourne" comme nouvelle salle polyvalente,

  • la requalification de voirie Pompidou-Léo Lagrange,

  • La réalisation d’un nouveau gymnase sur le site de Lavoisier en collaboration avec la Région et l’accompagnement du gymnase réalisé par le Conseil général pour Cabanis,

  • La création d’un centre regroupant des studios de répétition pour musiques amplifiées et un studio de danse.


Avant de souhaiter à tous une bonne année, Philippe Nauche, pour souligner "que ce qui fera notre force, c’est notre volonté de réussir pour la cité et pas seulement de bien faire", a cité Churchill: "Il ne sert à rien de dire “Nous avons fait de notre mieux”. Il faut réussir à faire ce qui est nécessaire."