Actualités

Français désormais

  • Publié le 13/01/2010 à 17:46
  • Par Marie Christine MALSOUTE

Cérémonie de naturalisation à la sous-préfecture de Brive



"La France est désormais votre patrie." Le sous-préfet Francis Soutric a accueilli dans l'arrondissement de Brive 51 nouveaux citoyens lors d'une cérémonie très solennelle en fin d'après-midi.



Majda Roche"C'est un grand jour, une grande fierté. C'est le signe que mon intégration est définitive et concrète", déclare visiblement très émue Majda Roche, 35 ans, hôtesse d'accueil à Photonis. La jeune femme d'origine marocaine est arrivée en France il y a six ans. "J'ai fait ma demande de naturalisation en 2008, après la naissance de ma fille. Pour elle et parce que je voulais m'intégrer un peu plus."

Halil KarabulutMajda ne va d'ailleurs pas perdre de temps et s'inscrire très vite sur les listes électorales, comme l'autorise désormais sa nouvelle identité. Mais avant, elle n'oubliera pas de célébrer l'événement: "Je travaille très tôt demain, mais je prendrais le temps de faire la fête ce soir en famille." Halil Karabulut d'origine turque n'y manquera pas non plus. Voilà 27 ans qu'il réside sur le territoire. "Je suis très content, très heureux." Lui et ses trois enfants sont désormais Français. "Le quatrième est en route. Pour lui, il n'y aura pas de démarche. Il le sera automatiquement."

Les deux volleyeurs Thiago Bartholdy et Nemanja BlanandzicPlus loin, deux grands gaillards se prêtent aux séances de photos: des volleyeurs cabistes eux aussi naturalisés. "Ce n'est pas évident de s'intégrer dans une société qui a une vision plutôt négative de l'immigration. C'est vraiment un travail d'adaptation et c'est pour cela que je suis très fier aujourd'hui", explique sans mâcher ses mots Thiago Bartholdy aux côtés de son collègue serbe Nemanja Blanandzic.

Le volleyeur d'origine brésilienne et son épouse italo-brésilienne attendent un heureux événement: "Notre enfant sera français." Mais pour les deux sportifs, pas le temps de faire la fête: "Nous avons entraînement dans 1h30. Mais après, on fêtera ça à la française, avec une bonne bouteille de vin." L'intégration est bien totale.

Emouvante cérémonie d'accueil pour ces 51 nouveaux citoyens habitant dans l'arrondissement de Brive. Un auditoire silencieux et très attentif. De nombreux maires et conseillers généraux étaient d'ailleurs présents pour solenniser l'instant aux côtés du sous-préfet. Discours sur les droits et devoirs, la devise de la République, "Liberté, égalité, fraternité", mais aussi laïcité, identité nationale... avec une vidéo à l'appui. Puis remise des décrets, pour finir par La Marseillaise chantée par Jessye Norman puis le verre de l'amitié, tradition aussi très française, avec gâteaux, faits maison s'il vous plaît.

C'était la deuxième cérémonie de ce genre organisée dans la sous-préfecture briviste. En 2009, pour l'arrondissement de Brive, 116 personnes ont acquis la nationalité française.

Lire aussi notre article La joie d'être Français sur la première cérémonie de remise de décrets de naturalisation.

Un public très attentif


dans le public


Shamira Kasri, adjoint au maire de Brive, remet des décrets de naturalisation


La joie partagée d'accueillir de nouveaux Français