Actualités

Rugby : Alexis Palisson et Fabrice Estébanez pré-sélectionnés en équipe de France

  • Publié le 20/01/2010 à 16:39
  • Par Jean René LAVERGNE
Alexis Palisson et Fabrice Estébanez

Dans les milieux autorisés, il se disait qu'Alexis Palisson pourrait être appelé dans le groupe France pour jouer contre l'Ecosse le 7 février. Des rumeurs insistantes laissaient penser que Fabrice Estébanez intéressait aussi le sélectionneur Marc Lièvremont. Peu après midi, les pressentiments se vérifient: les noms des deux Brivistes sont prononcés par le sélectionneur. Ils sont donc pré-sélectionnés, la liste des  23 sera connue quelques jours avant le match.

Fabrice Estébanez et Alexis PalissonLes yeux de Fabrice Estébanez brillent comme ceux d'un enfant émerveillé. ''Esté" est ravi. Lui qui a souvent tendance à faire la gueule genre ''bad boy" est intarissable. Il parle de son bonheur, lui qui vient du XIII après un passage à Gaillac. Sa voix est teintée des timbres du Sud-Ouest. Il remercie son père, son frère, sa sœur et sa maman: ''Elle a toujours su soigner mes bobos, elle se fait toujours du souci pour moi." Fabrice a toujours écouté sa mère mais aussi Laurent Seigne. ''C'est lui qui est venu me chercher à Gaillac, il a cru en mes qualités. A ses côtés, j'ai beaucoup progressé, il m'a fait confiance, je lui dois beaucoup." Fabrice Estébanez est sur le point d'honorer sa première cap avec l'équipe de France. L'été dernier, il a joué avec le groupe A, mais là tout est différent, ce n'est plus l'anti-chambre qu'on lui propose, mais l'équipe de France, celle qui va évoluer le tournoi. Certes, il lui faut intégrer le groupe des vingt trois qui sera de l'escapade en Ecosse. Pour l'instant, il ne sait pas non plus s'il jouera à l'ouverture, au centre voire à l'arrière s'il est dans le groupe. "Ils peuvent même me faire jouer pilier s'ils le souhaitent", dit en plaisantant le joueur du CABCL.

les 2 joueursSamedi soir prochain, face aux Gallois, Fabrice Estébanez sera au repos. En revanche, il jouera face à Montauban. ''Nous nous devons de gagner ce match, c'est très important pour le club", fait-il remarquer. Esté est heureux. Cette pré-sélection, il l'a prend comme un cadeau qu'il espérait mais qu'il n'était pas sûr d'avoir. "C'est une belle histoire", reconnaît-il. A vingt sept ans, il peut encore écrire quelques beaux chapitres.

Alexis Palisson ne boude pas non plus son plaisir. Oublié en automne, le voilà qui revient en grâce aux yeux des patrons du XV de France. "A la rentrée, j'ai connu des moments difficiles. J'ai courbé l'échine et j'ai travaillé sans relâche, je suis ravi de revenir dans le groupe des trente et j'espère bien débuter le match", admet le petit lutin du CABCL. Alexis Palisson sait de quoi il parle, de cette frustration de ne pas jouer. "L'été dernier en Nouvelle Zélande, j'ai fait tous les entraînements avec l'équipe, mais je n'ai jamais joué. Cette fois, j'espère que ce ne sera pas la même chose", fait-il remarquer. Alexis Palisson a suffisamment rongé son frein, il veut être de l'aventure en Ecosse.

Les deux Corréziens débuteront-ils le match? Rien n'est écrit par avance. En revanche, dès le 29 janvier, ils rejoindront Marcoussis, le centre national du rugby, ensemble, pour un stage de préparation. Mais à chaque jour son flot de bonheur, aujourd'hui il était à son comble pour "Alex et Esté".