Actualités

Des émotions signées Madou

  • Publié le 03/03/2009 à 18:04
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Cerise, une acrylique signée Madou.Allez vite voir l'exposition de peinture qui se tient actuellement à la direction municipale de la culture, boulevard du Salan. Nous, on a beaucoup aimé.

En seize tableaux, l'artiste Madou vous ouvre son univers, puissant en émotions. Rencontre avec l'auteur.

Suzy Madoux n'aime pas parler d'elle, se dit "sauvage", plus à l'aise en retrait dans la campagne corrézienne que dans le bruissement permanent de la ville. Ses émotions, son histoire, ses souffrances, ses bas, ses hauts... bref sa vie, elle les couche, finalement avec beaucoup d'éloquence, sur ses toiles qu'elle signe Madou, sans x.

Tableaux du peintre MadouRien d'étonnant alors à ce que ses peinture en acrylique grattée offrent comme un aspect de mur écaillé par le temps, de fresque bravant les affres de l'histoire. Sa démarche artistique frise l'acharnement puisé dans les entrailles. Rien d'étonnant non plus qu'un de ses artistes préférés soit Egon Schiele.

"Le tableau ne naît pas d'une réflexion. Je ne poursuis pas de ligne globale. C'est là, profondément ancré mais inconscient." En débutant une des ses œuvres, Madou entame une lente maturation avec une toile quasi vivante. "Je mets de la matière. Je fais du trait. Jusqu'au moment où je détruis pour faire émerger un autre tableau." Dans ce cheminement, une foule peut ainsi laisser place à deux personnes. Un personnage assis peut se retrouver debout... Un peu comme dans la vie, dont on ne sait jamais ce qu'elle vous réserve. "Il faut accepter de perdre quelque chose pour en gagner une autre."

"A un moment, la toile s'impose d'elle-même. Elle est finie. Alors, j'arrête, je ne touche plus à rien." La démarche est singulière, le résultat puissant en émotions. Tristesse, solitude, repli, sérénité... transparaissent à fleur de toile. "Je veux aller à l'essentiel."

Toile en acrylique. MadouC'est la première exposition en solo de cette artiste. Jusqu'ici, Madou avait seulement exposé ses toiles dans un cadre collectif. Longtemps après des cours pris dans une école de dessin à Montpellier, Suzy Madoux a commencé à peindre en 1999, avec l'atelier de Pierre Desvaux. "Je peins partout, un peu n'importe quand, pendant 5 minutes ou trois heures, un peu n'importe comment, quelquefois même par terre. Je n'ai pas de règle."

Seize de ses tableaux sont donc exposés, et disponible à la vente, en ce moment dans le hall de la Direction de la culture, boulevard du Salan. On a hâte de la voir exposer un jour dans un lieu plus propice... pourquoi pas la chapelle Saint-Libéral?

*************



Madou, exposition de peinture, jusqu'au 30 avril, à la Direction de la culture de la Ville de Brive, boulevard du Salan,du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h. Entrée libre.