Actualités

Quels parcs à vélo pour aller faire vos courses?

  • Publié le 26/01/2010 à 14:26
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Courses à véloOù souhaiteriez-vous voir implanter des parcs à vélo pour faciliter vos courses ? La question est posée par l'association Brive ville cyclable et vous avez jusqu'au 15 février pour y répondre sur son site.

Les besoins recensés seront proposés à la Ville en vue d'installer le mobilier urbain adapté. Des emplacements qui devraient être testés en avril pendant la grande opération Mes courses à vélo. On salue l'initiative.



L'opération devrait être lancée début avril, vraisemblablement pendant la semaine du développement durable qui aura lieu du 1er au 7 avril 2010. Cette campagne s'étalera sur au moins un mois et sera assortie d'un jeu pour les consommateurs cyclistes avec des lots que l'on assure "conséquents", comme 5 vélos de ville entièrement équipés. Nous aurons l'occasion de vous en reparler en temps utile.

L'idée, vous l'aurez compris, est d'encourager la population à utiliser le vélo pour aller faire ses courses dans les commerces de proximité, mais pas seulement puisqu'il est question aussi de dynamiser le centre-ville. Deux objectifs qui ne sont en effet pas inconciliables: "96% des achats en ville pèsent moins de 10kg", constate Francis Mons de l'association BVC. "Faites le calcul: combien de fois votre voiture est-elle vraiment indispensable pour vos achats?"

Faire ses courses à vélo n'est pas une utopie pour les membres de BVC qui l'expérimentent au quotidien. Il n'y aurait même que des avantages. "En premier, on circule et on se gare plus facilement." De surcroît, ce moyen de transport n'est pas polluant ni coûteux et vous offre un peu d'exercice.  Pour le reste, il suffit d'équiper l'engin de sacoches bien utiles. Bref, que du bonheur!...

Sauf que force est de constater que tout ne va pas justement pour le mieux dans le monde des cyclistes. "On est loin du compte", souligne Gilles Denecker, président de BVC. "Il n'y a pas assez de parcs à vélo et surtout ils ne sont pas adaptés. Ils sont en forme d'arceaux: on ne peut y rentrer que la roue avant et ça ne permet pas de sécuriser le vélo." L'exercice peut donc se révéler risqué pour la monture.

D'où l'idée du BVC de demander aux consommateurs leurs avis sur l'implantation de parcs à vélos. Des propositions qui seront transmises ensuite à la mairie. "L'objectif, c'est de mettre en place des stationnements temporaires pour les tester le temps de l'opération Mes courses à vélo en avril", argumente Francis Mons. "Tout le monde peut y être gagnant."

Bien sûr, les commerçants sont associés à cette animation. "Ils souhaiteraient même que quelques vélos soient mis à disposition des automobilistes qui se garent aux parcs souterrains Thiers et Guierle pendant l'opération", renchérit le bénévole. "Beaucoup pensent que le pouvoir d'achat d'un cycliste est inférieur à celui d'un automobiliste. Nous allons leur démontrer le contraire."