Actualités

Un séminaire aux petits soins

  • Publié le 26/01/2010 à 11:14
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Christian Mas, directeur de la marque Bernard Cassière, et des congressites"Le but, c'était de surprendre", explique Christian Mas, directeur de Bernard Cassière, marque de soins du groupe Sothys basé à Brive. D'où le choix de la résidence des collines pour ce premier séminaire international qui se tient pendant trois jours à Sainte-Féréole. Pari tenu: la quarantaine de participants étrangers est tombée sous le charme novateur de ce site.



18h, la journée de travail s'est achevée, place à la détente, en l'occurrence ce soir un repas "médiéval". Christian Mas, le directeur de la marque, attend le retour de ses distributeurs étrangers partis se refaire une beauté dans leurs gîtes nichés à flanc de collines.

Russie, Finlande, Portugal, Italie, Grèce, Chypre, Slovaquie, Canada, Kazakhstan... en tout 23 pays dont la plupart des drapeaux sont apposés sur la façade de la résidence. La "first international BC convention" a pris possession des lieux pour trois jours. BC, Bernard Cassière: une marque "alternative" aux soins à base de chanvre, d'épices, de cacao..., bref une gamme tendance avec quelquefois un côté tribal affirmé. Un peu "l'enfant terrible" du leader Sothys.

Christian Mas, directeur de la marque de cosmétiques Bernard Cassière"Trouver 50 chambres de qualité à Brive en cette période et sur un seul site relevait de l'exploit", explique Christian Mas. C'était sans compter sur le ferme soutien de l'office de tourisme du pays de Brive promoteur des lieux, emballé par l'événement et qui n'a pas hésité à adapter l'aménagement des gîtes pour la circonstance. Le cosmétologue a même payé de sa personne en testant une nuitée au mois de décembre. "Ici, on est à côté de Brive. C'est un concept zen, privatif et l'environnement est très représentatif de notre marque. Ça enrichit l'offre hôtelière. La plupart des congressistes sont déjà venus à Brive. Le but, c'était aussi de les surprendre."

Et les participants sont emballés comme Franco Oneglio, le représentant italien, portant habitué de la cité gaillarde. "Ici, je ne connaissais pas. Je préfère cet environnement. C'est de "l'agri-toursime", comme en Toscane. C'est très apprécié: tu as le paysage, tu peux manger de bons plats, loger là, dans le respect de la nature."

"On adore", s'accordent les deux Québécoises qui viennent quant à elles pour la première fois à Brive. "La vue, le concept, le côté écologique... c'est super."  Sonia Gagnon et Julie Martel sont sous le charme de la résidence des collines. C'est bien simple: elles aiment tout. Jusqu'au rideau de camouflage qui masque leur gîte. "Ça fait nature, un petit côté sauvage. C'est une approche nouvelle, très en accord avec l'image santé nature de la marque."

"C'était un pari, par rapport à l'image, et c'est sans regret", affirme Christian Mas. pour preuve: les Chypriotes veulent même faire venir ici un groupe d'étudiants en esthétique. Belle promotion pour le site.

La rsidence des collines de Sainte-Féréole accueille le premier séminaire international de la marque Bernard Cassière

Pendant ces trois jours, les commerciaux auront droit à un condensé de notre terroir sur fond de culture de la marque. "C'est stratégique. Nos représentants ne se connaissaient pas entre eux", commentent le directeur. "C'est aussi une façon de célébrer nos 10 ans. La marque a été créée en 1991, mais elle sommeillait. Elle a vraiment été relancée avec la nouvelle équipe en 2000, notamment avec les masques au chocolat que nous avons mis au point ici avec Walter Bovetti (artisan chocolatier implanté aujourd'hui à Terrasson, NDLR)."

Bien sûr, le programme intègre une visite incontournable de l'usine de Meyssac d'où sortent tous les produits de la marque. Avec justement une toute nouvelle gamme de soins du corps "cocktails" aux noms évocateurs, Morito, Pina colada... sans alcool bien sûr. Les congressistes qui s'égaieront bientôt dans leurs pays d'origine, n'assisteront malheureusement pas au prochain événement de la maison: l'ouverture samedi 30 janvier à Brive, avenue du 18 juin, d'un complexe spa utilisant exclusivement les produits de la marque.

Sur le même sujet, vous pouvez lire notre précédent article "Sothys en séminaire international à Ste-Féréole"