Actualités

De l’argile sur les doigts, des idées plein la tête

  • Publié le 10/02/2010 à 16:43
  • Par Jennifer BRESSAN

Les stages créatifs ont débuté hier au centre Jacques Cartier. Ils se poursuivent tout au long des vacances de février. Et aujourd'hui, c'était poterie ! Un groupe de 10 enfants a participé cet après-midi à l'activité poterie au centre socioculturel. Jacques Mounal, dit Bill, potier et céramiste, a encadré les jeunes âgés de 6 à 14 ans. Tandis que Margot, une petite fille de 6 ans, s'est évertuée à rectifier la patte ballante de sa girafe, Dorian, lui, a terminé un castor qu'il juge bizarre: "Je vais le peindre mais il est un peu moche!" Si jeune et déjà perfectionniste! Malin également: "Je savais pas trop comment faire les pattes, alors je l'ai fait dans l'eau". Problème réglé! Avant de commencer, ils ont vérifié avec Bill la forme des animaux. L'activité, ludique, est aussi pédagogique.



Julien, 10 ans, a, lui, opté pour une autre méthode. Il est récemment allé voir Avatar et a entrepris aujourd'hui de réaliser l'hélicoptère fantaisiste du film, de tête. Une bien belle pièce. Demain, dernier jour du stage, il entreprendra la réalisation d'un des robots d'Avatar. Pour Margot, ce sera un girafon pour le reste de l'après midi et un hippocampe pour demain.

Les enfants bouillonnent d'idées et d'envie. Alors quand Bill annonce la pause, personne n'est emballé. Pourtant c'est l'heure du goûter, d'autant que Mael fête ses 7 ans aujourd'hui à l'atelier et a porté un gâteau.

Bill est réclamé de toutes parts: il conseille, donne des petits coups de main mais ce sont les enfants qui créent et prennent les initiatives, pinceaux, ébauchoirs et mirettes en main. Ils se conseillent les uns les autres: "Il faut que tu ratisses un peu là pour fixer ça", "il faut plus creuser le ventre de la girafe pour pas qu'elle explose en cuisant". La poterie, après deux jours de stage, semble ne plus avoir de secret pour eux. 

Cette activité regroupe nombre d'avantages dont l'écoute qu'elle implique, la concentration qu'elle développe et l'imagination qu'elle stimule. De plus, l'argile, qui autorise les erreurs et les rectifications, se prête tout à fait aux visées de l'exercice. Bill, qui est potier avec sa femme depuis 1981, encadre tout au long de l'année les ateliers poterie du mercredi (jeudi pour les adultes). "Ça nous change de l'ambiance de notre atelier près de Collonges", commente-t-il. "Ça évite la routine, et c'est stimulant". Entre les spectacles du centre Raoul Dautry et les activités de Jacques Cartier, les enfants ont l'embarras du choix pour profiter à plein des vacances de février. 

Deux nouveaux stages sont proposés par le centre Jacques Cartier : 

  • Danse africaine, le dimanche 14. De 10 à 12h pour les débutants et de 14h à 17h pour un niveau avancé.

  • Danse orientale du mardi 16 au jeudi 18 février. De 9h à 10h30 pour les enfants de 10 à 12 ans et de 10h30 à 12h pour les enfants de 6 à 9 ans.


Tarif: 7,70 euros la demi-journée. Informations et inscriptions : centre socioculturel Jacques Cartier 05.55.86.34.60. Il reste encore des places.

Mael, occupé avec son bateau.



Mael, qui fêtait ses 7 ans aujourd'hui et son bateau d'argile.



Petite pause devant la girafe avant la pose 4 heures.