Actualités

En tournage à Tujac avec Story-Cité

  • Publié le 07/03/2009 à 10:26
  • Par Myriam ENTRAYGUES
[caption id="attachment_2520" align="alignright" width="450" caption="Dans le quartier de Tujac, Story-Cité tourne une série de courts métrages comiques"]En tournage avec Story-Cité[/caption]

Assis sur le dossier du banc, Vanah attend. « Allez-y ! Vous passez devant lui en discutant et vous vous arrêtez quelques secondes, le temps de lui dire bonjour », lance Ilyece à l’attention de Majid et Hafid. Puis il lève le pouce et les deux jeunes gens marchent vers Vanah en discutant. A quelques mètres, la caméra tourne.
Tous les après-midi, un petit groupe d’une bonne dizaine de jeunes se retrouve devant le centre Jacques Cartier pour aller tourner des courts métrages. Au programme, une montagne d’idées, du plaisir, des escapades dans le quartier et une joyeuse troupe plus ou moins dense selon les jours. Brève rencontre avec Ilyece Benbaba et ses amis.

Des courts métrages en lien avec le quotidien


[caption id="attachment_2521" align="alignleft" width="300" caption="Pendant le tournage, Ilyece Benbaba est à l'affût du moindre détail"]Pendant le tournage, Ilyece Benbaba est à l'affût du moindre détail[/caption]

«  On a eu envie de tourner toute une série de courts métrages comiques. On trouve toujours plein d’idées à partir de faits qui se sont passés ou qui nous sont arrivés », raconte Ilyece Benbaba, le chef de file du groupe Story-Cité.
« Nous sommes une dizaine de jeunes dans le groupe mais tous les jours des petits de la cité m’accostent parce qu’ils veulent participer et nous sommes souvent bien plus nombreux », raconte le jeune homme en souriant.

« A la base, tout est parti du théâtre. J’en ai fait au théâtre des Gavroches et maintenant je donne des cours aux jeunes du quartier tous les vendredis au foyer Georges Simon à Gaubre ; nous faisons beaucoup d’improvisation. J’étais donc plutôt théâtre mais petit à petit, l’envie de tourner est arrivée et avec le temps, j’ai appris à manier la caméra ».

Le tournage reprend tandis que de nouveaux venus se joignent au groupe.  Aziza, Monia et Myriam arrivent aussi et observent. « Aujourd’hui, nous ne jouons pas mais nous sommes en train d’écrire plusieurs scénarios, explique Monia. On trouve plein d’idées pendant les cours de théâtre et c’est important qu’il y ait des histoires avec des garçons mais aussi avec des filles, il faut montrer la mixité ».

Le scenario sur lequel elles travaillent parle d’un groupe de filles « qui se retrouve dans le quartier comme un dimanche après-midi. Parmi elles, il y en a deux qui sont en conflit et l’une d’elles tente d’humilier l’autre...» Mais tout se terminera bien puisque ce sont des courts métrages comiques !

[caption id="attachment_2516" align="alignleft" width="300" caption="Dernière mise au point avant le clap de début"]st5[/caption]

Maintenant, on a hâte de découvrir tous ces petits films sur le net et gageons à coup sûr qu’ils seront vus par un grand nombre d’internautes !

Merci à Ilyece, Aziza, Monia, Myriam, Vanah, Issam, Mourad, David, Majid, Hafid qui nous ont permis de réaliser ce reportage et Pia, en stage au journal.