Actualités

Un parking payant sous barrière sur la Guierle

  • Publié le 24/02/2010 à 14:39
  • Par Marie Christine MALSOUTE
La Guierle

Des arrêts minute le long de l'avenue de Paris et l'allée des Tilleuls, un parking de surface sous barrière pour moins de deux heures d'environ 210 places, pour plus, ce sera le parc souterrain: voilà la future configuration du stationnement dans le secteur de la Guierle. Le projet a été présenté lors du dernier conseil municipal et adopté à l'unanimité.

Vous pouvez suivre en vidéo cette délibération sur le site brive.fr.



Pour Patricia Bordas, rapporteur de cette délibération, cette création d'un parking sous barrière "favorisera le stationnement de courte et moyenne durée, inférieur à deux heures avec une première demi-heure gratuite" et des tarifs adaptés au-delà.

"Il devrait être installé en juin 2010, après les foires franches", a précisé le maire lors d'un point de presse précédent le conseil. Le parking comprendra environ 210 places. Il sera complété par la création d'un parking paysager d'une cinquantaine lors de l'aménagement de l'allée des Tilleuls et de dix arrêts minute sur la partie Sud de l'avenue de Paris lors de son aménagement en 2010.

Cette création concrétise la volonté, dans le cadre du futur réaménagement de la place, de "dégager le parvis du théâtre". Et ce d'autant comme argumentait le premier adjoint que "les relevés effectués sur le secteur avenue de Paris-Guierle ont montré que plus de 15% des places de stationnement de surface étaient occupées par des voitures restant pour un temps inférieur à deux heures". C'est d'ailleurs à cette même période que devraient débuter les travaux d'aménagement sur le parvis du théâtre et l'avenue de Paris.

Reconnaissant un "déficit de communication", le maire Philippe Nauche a précisé que dans les jours qui viennent, une lettre d'information intitulée La Guierle allait être distribuée à tous les commerçants du secteur, sédentaires et non sédentaires, ainsi qu'aux riverains. Elle sera également disponible dans les lieux publics municipaux, dans les parcs souterrains et à l'office de tourisme.

Pour en revenir à la délibération, le conseil municipal a adopté à l'unanimité, et sans débats, la création de ce parking sous barrière dont le coût est estimé à 126.000 euros hors taxes comprenant la fourniture et l'installation d'un système de péage avec barrière et caisse automatique. Il a été judicieusement décidé d'intégrer dans la consultation la maintenance du système au-delà du délai de garantie.

Restera, si l'on veut inciter les automobilistes à fréquenter le parking souterrain a en amélioré l'attractivité. Cela pourrait passer aussi par un affichage électronique qui informerait bien en amont du nombre de places disponibles en sous-sol. Le projet suit son cours.