Actualités

Vivre bio et ses paniers tout frais

  • Publié le 11/03/2010 à 08:00
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Des paniers bio et fraîcheur

Chaque jeudi, l'association Vivre bio distribue des paniers primeurs à ses adhérents: des cabas remplis principalement de légumes et fruits frais, bio évidemment, français exclusivement. La formule est souple, sans obligation. L'association propose également une petite épicerie dans sa boutique au 66 rue de Cosnac et organise des conférences pour éclairer le consommateur et l'aider à mieux consommer pour sa santé, la planète, bref autrement. Vous pouvez constater par vous-même sur place de 14h et 20h.



Vivre bio c'est aussi une petite épicerieLe jeudi, c'est jour de distribution à Vivre bio et les bénévoles ne chôment pas. Le matin, les producteurs livrent les denrées de saison et les paniers sont aussitôt composés pour la distribution de l'après-midi. "On ne peut pas faire plus frais", affirme Christine Ely. Chaque mardi, la vice-présidente relance par mail les adhérents pour leur donner la composition du panier de la semaine et enregistrer les commandes. "Il n'y a pas d'obligation. Commande qui veut, c'est très souple. Bien sûr, on peut personnaliser le panier, en remplaçant un produit par un autre si la personne n'aime pas telle ou telle chose. On s'adapte."

Bien alignés au sol, les paniers attendent donc les adhérents qui viendront les chercher entre 16h et 19h et leur fraîcheur est appétissante aux yeux. Cette semaine, le panier type comprend pain au levain, pommes de terre charlotte, céleri rave, poireaux, échalotes, quelques fruits et un peu d'épicerie sèche, pâtes, lentilles corail et bocal de prunes au sirop.

100% bio et de saison

"Que du bio, exclusivement français, sauf quelques agrumes, citrons, oranges, mandarines ou pomelos que nous faisons venir de pays limitrophes, mais c'est très ponctuel, limité dans le temps et dans l'offre. Le but est de réduire au maximum les transports tout en garantissant la qualité. Ça évite d'avoir des produits oxydés et de générer trop de flux, par exemple, nous utilisons souvent le "transport retour" pour nos livraisons", explique Serge Bouillaguet qui gère l'approvisionnement. "Pas question d'avoir des tomates en hiver, nous nous fournissons en produits de saisons", insiste le bénévole. "Nous faisons appel à des producteurs locaux, ce qui peut inciter des agriculteurs à se mettre au bio."

Des paniers à 12, 20 ou 30 eurosIl existe trois tailles de paniers: 12€, 20€ et 30€. Pour pouvoir en bénéficier, il faut d'abord être adhérent et s'acquitter d'une cotisation annuelle de 50€. L'association qui a été créée en octobre dernier compte une soixantaine de familles adhérentes. Ici, pas d'intégristes du bio ou de soixante huitards baba cool. Seulement des gens comme tout le monde, jeunes, moins jeunes, futurs parents, retraités, qui veulent se rassurer sur la qualité de ce qu'ils mettront dans leurs assiettes et s'assurer de ce qu'ils mangent. "On savait qu'il y avait un potentiel", confirme Serge Bouillaguet. "Notre principal souci est de répondre aux besoins sans pour l'instant d'apport financier."

Vivre bioPar le bouche à oreille, Vivre bio s'attire lentement mais sûrement de nouveaux adhérents. Ses paniers quotidiens sont certainement sa plus belle vitrine mais l'association propose aussi une petite épicerie sèche ainsi qu'un étal de fruits et légumes en vrac selon l'arrivage. "C'est visible que c'est très frais et ça suffit pour être convaincu", constate Michel, venu se renseigner. "La salade vient de Corrèze, comme la pomme de terre et la carotte", argumente Christine Ely qui n'est pas avare de conseils. "Je donne quelques recettes saines et diététiques. Manger bio n'empêche pas la gourmandise." Justement, l'association envisage de mettre en place un atelier de cuisine: "Pour cuisiner plus sain ou aussi des produits que les personnes ne savent pas cuisiner, du panais, du chou maresco, du pourpier..."

Car l'association s'est donnée aussi un rôle d'information et de formation. Elle a déjà donné des conférences pour éveiller les consciences. Prochainement, samedi 20 mars, elle organise un atelier relaxation, auto massage et gestion du stress pour "apprendre à se ressourcer, se revitaliser, s'accorder une pause à partir d'exercices rapides". L'atelier, décomposé en plusieurs séances de 14h à 17h30, sera animé par une relaxologue naturopathe (attention, nombre de places limité, inscription au 06.61.84.07.37).

Vivre bio, 66 rue Daniel de Cosnac. Infos au 05.55.24.57.55 ou 06.72.82.03.21. Mail: asso.vivrebio@hotmail.fr

compo... bio