Actualités

Solidaires des enfants d’Essaouira

  • Publié le 18/03/2009 à 11:00
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Les initiateurs du convoi humanitaireUn nouveau convoi humanitaire partira de Brive le 18 avril à destination des enfants défavorisés d'Essaouira au Maroc, dont s'occupe sur place l'association "Les enfants de Mogador". Une caravane de quatre fourgons transportant des vêtements, des jouets, des fauteuils roulants...

Vous pouvez vous aussi aider ce projet généreux en donnant ou en participant à la soirée du 11 avril.

Rencontre hier soir avec les jeunes de Tujac, mobilisés et solidaires.

"Vous imaginez le sourire du petit à qui on va donner un cadeau. Il n'en a jamais eu de sa vie." Karim, vient pour la première fois aider à la préparation du convoi. Peut-être sera-t-il aussi l'une des vingt personnes à partir avec le convoi au Maroc, mais, pour l'heure, ce qui lui importe, c'est d'abord de participer "pour le seul fait d'être humain".

Même écho chez Yassine: "J'ai vu la vidéo du précédent voyage. Elle était très émouvante, ça m'a donné envie d'aider, même en sachant, comme je suis en terminale, que je ne pourrais pas accompagner le convoi. Ma famille est originaire du Maroc, alors je me sens solidaire. Surtout que là-bas, les conditions de vie sont plus difficiles."

passerelle2Ce soir, dans la petite salle du centre Jacques Cartier, ils sont une quinzaine à s'affairer dans la bonne humeur autour de la table débordant de jouets de toutes sortes. Un gros lot donné par un magasin de Brive qu'il faut entièrement vérifier avant d'empaqueter au mieux du gain d'espace. Petite voiture, peluche, poupée, poussette, robot, carabine en plastique... Aucun jouet n'échappera au test. De quoi y retrouver son âme d'enfant.

Ce projet humanitaire, baptisé "D'une rive à l'autre", est mené pour la troisième fois par l'association La Passerelle. A l'origine, deux copains d'enfance qui ont grandi à Tujac: Youssef Temsoury et son cadet d'un an Haïda Rahmatalah. "Lors d'un voyage à Essaouira, nous avons découvert la dure réalité, notamment celle à laquelle sont confrontés les enfants défavorisés. Au retour, nous avons monté La Passerelle. Nous travaillons en relation sur place  avec l'association "Les enfants de Mogador" qui prend sous son aile des petits orphelins et des jeunes handicapés, filles et garçons."

Haïda, éducateur au foyer de la Providence, n'a pas eu de mal à impliquer un autre de ses collègues Habib El Farouah. D'où la participation cette année des mineurs de ce foyer. Car le projet n'est pas seulement humanitaire.

passerelle3Cette action vise également à impliquer des jeunes en difficulté. "Le but est de les sensibiliser à la situation d'autres jeunes, là-bas. De leur faire ainsi prendre conscience que leur situation n'est pas si catastrophique, en France. Ici, des systèmes d'aide permettent de s'en sortir. C'est une façon de raccrocher des jeunes au wagon. On s'est dit qu'on pouvait faire d'une pierre deux coups. Et ça marche."

Les jeunes sont ainsi impliqués de A à Z au projet, dans la collecte, le tri, le convoyage et sur place l'aide à la distribution et quelques menus travaux.

Le convoi 2009 partira le 19 avril avec une vingtaine de personnes dont 14 jeunes, filles et garçons. Il leur faudra deux jours et 2400km pour rejoindre Essaouira.

Mais d'ici là, vous pouvez encore donner. Contactez le centre Jacques Cartier au 05.55.86.34.60 ou Youssef Temsoury au 06.11.40.47.13.

***********


SOIRÉE DANSANTE COUSCOUS DU 11 AVRIL



20h, salle polyvalente de Malemort (derrière la mairie).

Participation : 13 euros adulte, 8 euros enfant. Originalité: chacun doit en plus apporter un jouet ou un vêtement pour enfant.

La soirée est organisée par l'association La Passerelle et les bénéfices serviront en totalité à financer le convoi.

Réservation: 06.78.82.78.94.