Actualités

Rugby : le CAB joue gros face au Stade français

  • Publié le 11/03/2010 à 17:27
  • Par Jean René LAVERGNE
Faut-il y voir un signe, les joueurs brivistes qui débuteront le match face au Stade français demain soir avaient revêtu pour cet ultime entraînement une tunique rose, les couleurs fétiches et emblématiques des Parisiens. En attendant, lors de la mise en place on aurait entendu voler une mouche, tant l'ambiance était studieuse appliquée. Les Brivistes étaient dans leur match. Un rendez-vous encore essentiel, un de plus pour espérer figurer dans le club des six. Les temps sont durs en cette fin de saison. Après deux revers consécutifs pour espérer encore accéder à cette fameuse sixième place qui ouvre les portes de la grande Europe et délivre le ticket pour les phases finales, le CAB n'a plus de temps à perdre, il faut capitaliser et vite. Sur la route se dressent ce soir les joueurs du Stade francais. Des parisiens qui doutent, broient du noir depuis la déroute face aux Toulousains. claassenMais attention à une équipe blessée, meurtrie explique Nicolas Jeanjean : "Dans les moments difficiles une équipe  retrouve souvent des ressources inespérées, les Parisiens sont dans cette situation, ils vont livrer un match à la vie à la mort, ils veulent absolument accrocher cette sixième place". Des Parisiens qui vont être privés de nombreux internationaux, mais qui arrivent en Corrèze pour se refaire une santé.

Dans les rangs Brivistes des incertitudes et des absences. Alexis Palisson est retenu avec l'équipe de France, Flutey avec la sélection anglaise, son compatriote Thompson est en réserve de la république. Manquera aussi à l'appel Antonie Claassen qui cet après midi boitait encore bas, le genou droit enveloppé dans un poche de glace. Des absences mais deux retours que l'on espère gagnant ceux de Vosloo en troisième ligne et de Fabrice Estebanez à l'ouverture. Nicolas Jeanjean revient aussi dans le jeu, il va glisser à l'arrière.

Ce match est un peu à quitte ou double pour les deux formations. L'équipe qui va s'incliner peut faire une croix sur les barrages, et la fin de saison sera sans couleur et sans saveur.

cab2


cab3