Actualités

Gens du voyage : les résultats de l’enquête publique

  • Publié le 17/03/2009 à 14:30
  • Par Myriam ENTRAYGUES
mme-bordas« Quatre parcelles sur dix sont aptes à recevoir des terrains familiaux pour les gens du voyage », telles sont les conclusions définitives du rapport du commissaire enquêteur, présenté ce matin par Patricia Bordas, premier adjoint,  lors d’une conférence de presse.

Sur 10 terrains proposés par la Ville, 6 ont été “recalés” et 4 parcelles ont été retenues par le commissaire enquêteur pour la création de futurs terrains familiaux destinés aux gens du voyage :

  • 260 à Chanoux,

  • 242 sur les hauteurs de Rivet,

  • HB 79 dans le quartier nord est à Fadat,

  • 143 au nord est, à la limite de Cosnac


«  Je retire de tout le travail effectué dans ce dossier, un bel exercice de démocratie, déclarait Patricia Bordas en dévoilant les conclusions du rapport. Nous n’irons pas contre l’avis du commissaire enquêteur ; aujourd’hui, ce sont 4 terrains qui sont aptes à recevoir des terrains familiaux pour les gens du voyage. Ce n’est ni une déception ni une difficulté car nous avions dit que nous suivrions l’avis du commissaire enquêteur sur le dézonage.
« Je suis aujourd’hui satisfaite car nous allons pouvoir faire des propositions concrètes aux familles de Bouquet et mettre fin à cet habitat indigne dans lequel ces familles sont cantonnées. Nous allons étudier les situations au cas par cas et chaque terrain familial accueillera un maximum de 3 caravanes. L’exemple de la ville Surgères (Charente-Maritime) est notre référence, ces terrains familiaux seront implantés dans un environnement paysager de qualité. Cet été, dès que le premier terrain familial, celui des Rebières, sera terminé, chacun pourra se rendre compte de visu de ce que nous souhaitons réaliser pour Brive ».

Côté calendrier, le rapport du commissaire enquêteur sera présenté dans une délibération du Conseil municipal, le 30 mars prochain et il faudra ensuite attendre le retour du contrôle de légalité. En attendant, la Ville commence à travailler sur les projets de réalisation des terrains familiaux avec un architecte et ces projets seront présentés aux différents Conseils de quartier.
Avant de conclure, le premier adjoint rappelait que la recherche de terrains privés continuait : «  Suite aux réunions publiques, nous avons reçu des propositions de propriétaires privés que nous étudions ».

Le rapport du commissaire enquêteur est consultable par tous, en mairie, à la direction du développement urbain.