Actualités

L’avenue Emile Zola trouve sa voie

  • Publié le 18/03/2010 à 15:57
  • Par Jennifer BRESSAN
Philippe Nauche Hier soir, la municipalité a organisé une nouvelle réunion publique d'information sur l'aménagement de l'avenue Emile Zola. Le député-maire Philipe Nauche a présenté à la soixantaine de commerçants et riverains rassemblés dans le gymnase Paul de Salvandy les principaux objectifs et caractéristiques du projet, fruit du travail de concertation avec les associations de quartier et la population. "Chaque expression, chaque opinion a sa légitimité", a commencé Philippe Nauche, hier soir, lors de la réunion publique. L'objectif de cet aménagement - et sa difficulté - a été de combiner les multiples demandes des résidents et commerçants regroupant l'accessibilité des trottoirs, le maintien des places de stationnement et la réduction des risques dus à la circulation. Des desiderata complets.

In fine, l'avenue Emile Zola, divisée en trois portions, sera aménagée comme suit :

  • De la 2e ceinture de boulevard à la rue de Lépinay, il n'y aura pas de modifications majeures si ce n'est le marquage d'une place de stationnement 10 minutes.

  • De la rue de Lépinay à la rue de la Ponterie : une "zone de rencontre" sera aménagée. La circulation y sera limitée à 20km/h. Des potelets, préservant les façades et l'accès aux maisons seront installées et des places de stationnement 10 minutes seront créées aux abords des commerces et au début de la rue Maréchal Joffre.

  • De la rue de la Ponterie à la place de la République : une zone 30 sera créée ainsi que des trottoirs d'une largeur minimale de 1,40 m pour l'accessibilité des personnes handicapées. Des places de stationnements 10 minutes et des emplacements livraison seront répartis sur toute la longueur de la portion.


Les principales questions ont porté sur la possibilité pour les riverains de stationner. "Les habitants, ils se garent où?", interpelle un riverain. Le maire a alors rappelé l'intérêt des places 10 minutes qui réside dans le turn over. "Elles seront libres après 19h (lorsque les commerces ferment) et les stationnements classiques sont gratuits entre 12h30 et 14h et après 19h", rappelle-t-il.

Mr LauzeralLe parking de surface de l'avenue, géré par barrière, devrait être opérationnel dans les prochains jours. "Je veux que la priorité soit donnée aux résidents, aux commerçants puis aux autres, dans cet ordre là", a avancé le maire. Quant au tarif, il sera de 45 euros par mois et 120 euros par trimestre. "C'est cher", estime une résidente. Philippe Nauche rappelle alors sa volonté, à terme, "de mettre en place un tarif spécial pour les résidents, comme ça se fait à Limoges par exemple". Enfin, il a été demandé "qu'un stationnement sur deux soit "classique". Nous ne voulons pas que des arrêts 10 minutes". "Ce n'est qu'une histoire de peinture", a répondu le maire, conciliant.

une questionAutre point d'achoppement : la construction de 15 logements (7 PLUS et 8 PLAI, pour les familles ayant de faibles ressources) avec un stationnement privé, qui "n'empiétera donc pas sur le stationnement classique", précise Philippe Nauche. Le problème, pour certains riverains, est que le bâtiment sera aligné sur le front de rue et construit dans la profondeur de l'îlot. Certains résidents, habitant à proximité immédiate, ne voit pas l'arrivée de ce bâtiment de deux étages d'un bon œil. "Pourtant, c'était pareil quand il y avait la manufacture avant", rappelle d'autres résidents du quartier. Le début des travaux est prévu pour le 2e semestre 2011 et prendra fin au second semestre de l'année suivante.

L'inquiétude par rapport aux travaux est également prégnante chez certains habitants : "Est-ce que ce sera le même chantier que Voltaire", s'inquiète une résidente. Le maire s'est alors montré rassurant : "Voltaire est un chantier exceptionnel, on ne sera pas du tout dans les mêmes proportions sur Zola."

Ainsi, les dates, prévisionnelles, des travaux ont été annoncées par Pierre Guicharnaud, le directeur des services techniques : "Les opérations de voirie débuteront au 1er semestre 2012 et s'étendront sur une période de 7 à 8 mois. La construction du parking paysager devrait commencer début 2013 (et coïncidera avec le transfert de l'épicerie réinstallée au rez-de-chaussée des logements bâtis). L'inauguration du parking devrait avoir lieu au printemps. Il  se destine  à devenir un véritable lieu de convivialité.

"Toutes les réunions ont été utiles", a terminé le maire. La séance s'est achevée avec les remerciements de Christine Glénisson, présidente de l'association de quartier, en direction de la municipalité pour son écoute et la prise en compte des idées et souhaits émises par les riverains.

Philippe Nauche


Marie Rose Gay au tableau