Actualités

Un percutant concert de printemps

  • Publié le 18/04/2010 à 15:53
  • Par Olivier SOULIÉ
Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile

L'affluence toute relative cet après-midi aux Trois provinces n'a pas empêché les musiciens de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile de donner le meilleur d'eux-mêmes. Le concert de printemps fut d'un excellent niveau. Avec la part belle laissée aux percussions.

Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-CécileUn voyage en musique, tel fut l'esprit du concert donné cet après-midi par l'Harmonie municipale Sainte-Cécile aux Trois provinces. De la jungle amazonienne en passant par l'Inde de la fin du 19e siècle, les spectateurs en ont fait des kilomètres en musique!

L'événement de l'après-midi fut la création de la pièce pour quatuor de percussions et orchestre d'harmonie La ultima prova. Cette "dernière répétition" a été composée par Marc-Antoine Millon, professeur de percussions au conservatoire de Brive, à la demande du directeur musical Davy Dutreix. "C'est formidable pour un "écrivain de musique" de pouvoir composer, comme je l'ai fait, pour quatre musiciens qu'on connaît. C'est vraiment en pensant à chacun d'entre eux que j'ai écrit La ultima prova, car ces quatre là jouent comme des fous!"

Marc-Antoine Millon

Inspirée par un film de Fellini, Prova d'orchestra, réalisé lors d'une répétition d'orchestre qui vire au désastre, la pièce de Marc-Antoine Millon se construit autour de phrases musicales redondantes. Les musiciens jouent le jeu de l'ambiance "répétition" en chuchotant, en riant ou en bougeant énergiquement sur leurs chaises.

Anne-Laure Bernard

Une petite valse met un point final à ce moment apprécié des mélomanes.

Les quatre solistes, sur cette pièce comme sur d'autres, furent les vedettes de cet après-midi de rencontre entre l'harmonie et les percussions. La seule fille du quatuor, Anne-Laure Bernard, fut applaudie à tout rompre après sa performance sur Czardas de Vittorio Monti pour avoir fait choir, dans une rythmique parfaite et harmonieuse, des baguettes sur les petits éléments de fer de son instrument renvoyant dans les airs tout un tas de "ding" des plus gracieux.

Peu avant 17h, les spectateurs, encore émerveillés de ce percutant voyage musical, ont retrouvé la chaleur des rayons du soleil. Le concert de printemps porte décidément bien son nom.

Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile

Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile

Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile

Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile

Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile

Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile


Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile


Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile


Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile


Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile


Concert de printemps de l'Harmonie municipale Sainte-Cécile