Actualités

Arnaud Fleurent-Didier s’offre aux festivaliers

  • Publié le 25/04/2010 à 11:51
  • Par Olivier SOULIÉ
Arnaud Fleurent-Didier donnait un concert gratuit hier soir au Rex, avec les musiciennes et chanteuses Dorothée et Milo

Arnaud Fleurent-Didier ne se prend pas au sérieux. Il pourrait. Tout corps plongé dans une ambiance où l'entourage, admiratif, encense à qui mieux mieux pourrait facilement se noyer dans le mielleux. Arnaud Fleurent-Didier, AFD pour les fatigués du clavier, a visiblement gagné, en une douzaine d'années de travail sans la lumière, le droit de pouvoir porter sur son personnage désormais reconnu un regard lucide. Depuis la récente sortie de l'album La Reproduction, il est (légitimement) encensé par la critique. Hier soir, il offrait un concert au Rex, dans le cadre du festival du cinéma de Brive. Un événement.

Arnaud Fleurent-Didier était en concert au Rex hier soirEvidemment, le Rex n'est pas une salle de concert. Ce serait mentir de dire que l'acoustique était excellente. Il fallait parfois tendre l'oreille, et même les deux, pour pouvoir apprécier les paroles lancées par AFD et ses deux superbes musiciennes et chanteuses Dorothée et Milo. Néanmoins, le concert, offert aux spectateurs, fut apprécié.

Des projections sur l'écran, derrière le trio, rappelle que l'artiste est cinéphile. "Je vais au cinéma, j'vais voir n'importe quoi", chante avec malice celui qui avait introduit sa prestation par une imitation du directeur délégué Sébastien Bailly conviant sur scène des réalisateurs "qui généralement n'ont rien à dire." Une gentille provocation, sans méchanceté aucune. Le type est sympathique. Arnaud Fleurent-Didier était en concert au Rex hier soir. On voit ici la projection de la vidéo avec ChoronAssurément. Et adepte d'un humour particulier, comme le montrera son choix de projeter une hilarante vidéo du professeur Choron évoquant son pépé et sa mémé. AFD aussi évoquera ses aïeux en chanson dans la foulée. "Mémé comment c'était mai 68 / Comment c'était Mémé". "Dis pépé souviens toi / Dis pépé l'occupation c'était quoi?"

La corde sensible au bord des yeux, Fleurent-Didier n'en finit plus de se poser comme un descendant. Il mesure à quel point ce qu'il est est la résultante de ce que furent ceux qui ont peuplé son enfance. Grands-parents, on l'a vu, mais aussi parents, omniprésents dans ses chansons.  "C'est vrai qu'on a jamais beaucoup parlé toi et moi / Ou alors pas comme ça / Il faut un temps pour tout / C'est vrai papa."

Arnaud Fleurent-Didier était en concert au Rex hier soir

Album on ne peut plus personnel, La Reproduction a déjà son titre tête de gondole. Gondole de magasins chics des beaux quartiers où se pressent la petite bourgeoisie. Dans son succès France culture, AFD évoque, intransigeant et sincère, ce milieu dans lequel il a grandi: "Sinon je ne sais rien des pauvres / Je ne sais rien des restes d'aristocrates / Je ne sais rien des gauchistes / Je ne sais rien des nouveaux riches / On ne parlait pas de cathos, ni de juifs, ni d'arabes / Il n'y avait pas de chinois / Elle trouvait que les noirs sentaient / Elle n'aimait pas les odeurs / Lui, il s'en foutait."

Arnaud Fleurent-Didier était en concert au Rex hier soirDans un registre plus léger (quoique), il sortira aussi des tiroirs une chanson de Pierre Vassiliu, En vadrouille à Montpellier. Une reprise ambiance slow et boule à facettes, et des paroles crues et tendres à la fois: "Tes lèvres sont humides et ta langue fait ce soir, je crois, un peu ses premiers pas…" Car oui, Arnaud Fleurent-Didier ne s'intéresse pas qu'à sa famille, mais aussi à l'amour, au sexe, aux relations avec la gent féminine. Un trentenaire préoccupé en fin de compte. Des questionnements de grand adolescent, le poids du vécu en plus.

A Brive, Fleurent-Didier trimballe sa fine silhouette de salle en salle. Le poids de la généalogie, la petite bourgeoisie, les interrogations sur l'amour et les filles, il laisse ça pour ailleurs. Avec les trois autres membres du jury, il va décider du palmarès du festival aujourd'hui même. La clôture a lieu demain soir. Lui qui vient tout juste d'entrer dans la lumière va déjà convier quelques réalisateurs dans le faisceau des projecteurs en les récompensant. AFD a offert un concert. Il va récidiver en offrant un tremplin à d'autres artistes. Vous avez dit généreux?

Milo, bassiste

Arnaud Fleurent-Didier était en concert au Rex hier soir

Arnaud Fleurent-Didier était en concert au Rex hier soir