Actualités

Maxence Célérier, apôtre de la provoc’

  • Publié le 03/05/2010 à 19:00
  • Par Olivier SOULIÉ
Maxence Célérier jouera "L'évangile selon Saint-Moi" vendredi 7 et samedi 8 mai à 20h30 au théâtre des GavrochesQuelques années déjà qu'on le voit sur scène. Mais Maxence Célérier, 23 ans, n'a été révélé à un plus large public que l'an dernier, dans Monsieur Pierre est un con. Il y jouait des textes de Desproges. Un défi difficile, qu'il a relevé avec talent. Vendredi, ce sera la première de son nouveau spectacle, avec ses propres textes. Ça devrait déménager!

Maxence Célérier a débuté sa carrière de comédien en jouant une de ses idoles: Michel Polnareff. Un rôle original et bien agréable pour Maxence, qui pratique le piano depuis l'âge de 8 ans. 

Maxence Célérier jouera "L'évangile selon Saint-Moi" vendredi 7 et samedi 8 mai à 20h30 au théâtre des Gavroches

"C'était en 2004. Dans la pièce, Polnareff revenait en France et avait décidé de remplacer quelques vedettes par leurs sosies." Une idée qui n'aurait sans doute pas déplu au principal intéressé puisque, fin 2006, l'artiste aux célèbres lunettes à monture blanche se fera lui même remplacer dans un clip par Jean-Paul Rouve, acteur qui, dans le film Podium, incarnait Couscous, sosie de Polnareff! Etonnant non?

Maxence ne savait pas que, quelques années plus tard, il se ferait lui même presque sosie d'une autre de ses idoles, Pierre Desproges, en reprenant ses textes sur scène. Mais plutôt que de se contenter d'une pâle imitation, Maxence a fait revivre les textes de l'humoriste en les reprenant à son compte. Une interprétation nouvelle et digne d'intérêt de l'auteur de succulents réquisitoires et de cultissimes "minutes nécessaires de monsieur Cyclopède". C'est sans doute pour cette raison là que la pièce "Monsieur Pierre est un con" a cartonné à plusieurs reprises au théâtre des Gavroches. 

Maxence Célérier jouera "L'évangile selon Saint-Moi" vendredi 7 et samedi 8 mai à 20h30 au théâtre des Gavroches

La performance du comédien et la mise en scène signée Alexandre Josse ont été unanimement saluées. Bonne nouvelle: le duo s'est reformé pour une nouvelle création.

La pièce va s'appeler L'évangile selon Saint-Moi. Le "moi" en question n'est autre que Maxence Célérier, auteur du texte et unique comédien. "C'est l'automne dernier, quand je terminais les représentations de Monsieur Pierre, que j'ai décidé de monter mon propre spectacle que je qualifierai non pas de one-man-show mais de solo."

"L'esprit Desproges sera bien présent dans la pièce car j'ai été nourri à Desproges, alors je ne peux éviter son influence. Mais j'ai d'autres références, comme les Monty Python et l'humour anglais en général, ou la troupe des Robins des bois." Toutefois, les propos qu'il tiendra seront bien les siens. Il assume déjà ses réflexions sur des sujets qui lui tiennent à cœur comme la religion ou la politique. "J'ai refusé d'écrire sur les Juifs, pour ne pas qu'on fasse le lien avec Desproges justement. Mais, rassurez-vous, les autres religions en prendront pour leur grade", sourit-il déjà. 

Maxence Célérier jouera "L'évangile selon Saint-Moi" vendredi 7 et samedi 8 mai à 20h30 au théâtre des Gavroches

Quant à la politique, l'auteur va là aussi taper fort, avec "la volonté de ne pas en faire un spectacle ou de droite, ou de gauche."

On le comprend, des choses seront dites. Avec intransigeance, voire provocation. Et les foudres célestes ne font pas peur au comédien: "Je ne crois en rien. Je suis le degré zéro de la croyance." Son personnage, il l'a voulu "méchant, sadique, pervers, de mauvaise humeur, détestable au possible et, surtout, capable d'émettre quelques vérités qui dérangent. Heureusement, il sera également drôle, donc je pense que le public pourra le trouver par moment plutôt sympathique."

Maxence Célérier stresse, évidemment. Rien de bien surprenant quelques jours avant de présenter ses propres textes, a fortiori lorsque ceux-ci ont vocation à "faire rire noir, très noir". Aussi noir que son costume de prêtre sans doute. Sur le flyer de la pièce, l'auteur écrit: "Prière d'amener son ouverture d'esprit, son 43e degré." Vous êtes prévénus!

L'évangile selon Saint-Moi est à découvrir vendredi 7 et samedi 8 mai à 20h30 au théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Durée: 1 heure. Tarifs: 5 et 9 euros. Réservations au 05.55.18.91.71 et par mail theatredesgavroches@orange.fr.