Actualités

Rumeur de délocalisation chez Thalès : ce matin le patron dément

  • Publié le 28/04/2010 à 12:45
  • Par Jean René LAVERGNE
"La branche Thalès communication délocalisée à Singapour" serait dans les tuyaux, à en croire un article dans La lettre de l'Expansion. Sur le site de Brive où travaillent 300 salariés dont une quinzaine d'intérimaires, cette information a suscité de vives inquiétudes. Ce matin, par un courrier électronique adressé à tous les salariés, le patron Jean-Philippe Bac a démenti tout projet de délocalisation.

Sur le site de Brive, les salariés fabriquent des systèmes de navigation destinées aux  Airbus A 320 pour le compte d'une autre filiale du groupe Thalès Avionnics. Selon le journal économique La lettre de l'Expansion (magazine de huit pages présenté sous forme de lettre confidentielle vendue sous abonnement), Thalès Avionnics envisagerait de faire réaliser ces productions à Singapour. Cette information a suscité de vives inquiétudes parmi les salariés.

''J'ai vérifié sur internet le contenu de l'article, puis j'ai rencontré le patron, il a démenti en bloc", précise René Goulmy, délégué syndical Force ouvrière. Ce matin Jean-Philippe Bac, le directeur de Thalès Brive, s'est fendu d'un mail à tous les salariés pour faire taire la sale rumeur et affirmer qu'aucune délocalisation de production était à l'ordre du jour. "Nous sommes un peu rassurés, mais nous allons rester vigilants", annonce le syndicaliste de FO.