Actualités

Football : l’Etoile scintille

  • Publié le 03/05/2010 à 14:27
  • Par Jean René LAVERGNE
A trois journées de la fin de la compétition, les Brivistes sont assurés de jouer la saison prochaine en CFA2. Descendus l'an passé en Honneur, les Corréziens vont retrouver le championnat de France amateur.



Ils l'ont fait ou presque, mais avec 18 points d'avance sur le second Ligugé qui certes compte un match en moins, les joueurs de l'Etoile sont assurés d'évoluer à l'étage supérieur à la rentrée. Le championnat marathon et anonyme de la division d"honneur tire à sa fin, les Brivistes ont réalisé un parcours exceptionnel.

Ils se sont inclinés à deux reprises, ont concédé quatre matchs nuls et se sont imposés dix sept fois. Cette constance dans les résultats a largement contribué à ce retour annoncé à l'échelle nationale bien que ce soit sur la plus petite marche. L'Etoile retrouve un peu de son lustre d'antan, et la performance éclaire le football régional qui passe ainsi de l'ombre à lumière. L'Etoile redevient le premier club limousin. Recomposée comme une famille à l'inter-saison, ce club s'est appuyé sur des joueurs cadres puis sur un recrutement pertinent. L' Etoile est donc bien là et assure un retour gagnant après ce passage obligé mais contraint en division honneur.

Samedi soir prochain, les Etoilistes recevront à Pestourie les voisins de Feytiat qui se traînent comme des âmes en peine en queue de classement, ils sont avant-derniers. Logiquement, les Corréziens devraient engranger et bonifier leur pactole. Ensuite, il faudra se rendre chez le dauphin Ligugé avant de boucler la boucle face à Buxerolle à la maison pour une fin de saison en apothéose. Les joueurs brivistes sont de retour sur la scène nationale du football, une étape pour retrouver un rang qu'ils n'auraient sans doute jamais dû quitter. La montée sportive est assurée. Les joueurs ont fait leur boulot, maintenant il est indispensable que les moyens soient à la hauteur des ambitions et des espoirs nés au fil de cette saison presque parfaite. C'est un autre match qui débute, mais c'est celui de l'équipe dirigeante.