Actualités

Aéroports de Brive et Limoges : plaidoyer pour la complémentarité

  • Publié le 05/05/2010 à 15:06
  • Par Jean René LAVERGNE
Jean-Pierre Limousin et Jean-Louis Nesti lors de la conférence de presse communeLe 15 juin prochain, vers 10h40, pour la première fois un avion avec des passagers à bord se posera sur la piste de l'aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne. Ce sera l'appareil qui assure les liaisons aller-retour entre Brive et Paris. Dix jours plus tard, ce sera l'avion transportant des passagers anglais qui atterrira sur cette piste flambant neuve de 2100 mètres. Ce matin, répondant à une invitation de Jean-Louis Nesti, président de la régie personnalisée de l'aéroport, Jean-Pierre Limousin, le président de la CCI de Limoges, est venu découvrir les infrastructures du nouveau site aéroportuaire. Les deux hommes ont parlé d'une même voix de complémentarité.




Jean-Louis Nesti et Jean-Pierre Limousin visitent les installations aéroportuaires de Brive-Vallée de la DordognePas de concurrence déloyale entre l'aéroport de Brive et de Limoges, c'est en substance le message qu'ont souhaité faire passer Jean-Louis Nesti et Jean-Pierre Limousin. Les enjeux sont ailleurs. Le patron de la CCI de Limoges n'y est pas allé par quatre chemins : "L'aéroport challenger de Limoges est Angoulême, l'aéroport challenger de Brive est Bergerac".

Jean-Louis Nesti va encore plus loin : "Ce sont les compagnies qui choisissent leurs aéroports et ce n'est pas l'inverse". Une manière aussi de clore la polémique avec la Région. Le président Jean-Paul Denanot avait dénoncé d'une part un manque de concertation et d'autre part un risque de concurrence avec l'aéroport de Limoges. Jean-Louis Nesti concède : "J'aurai pu lui passer un coup de fil".

Travaux sur l'aéroport

Sur les relations avec la Région qui a investi près de 5 millions d'euros, Jean-Louis Nesti assure qu'il souhaite la voir intégrer le syndicat mixte. "La Région à toute sa place dans le syndicat, c'est à la Région de prendre la décision, on l'accueillera à bras ouverts."


Les structures vues de la tour de contrôleLe nouvel aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne qui dans les 5 ans doit accueillir de 100.000 à 120.000 passagers, devrait prochainement rejoindre l'association Aéroports du Centre-Ouest (ACO) qui regroupe déjà les aéroports de Limoges, Poitiers, Bergerac et Angoulême. Une rencontre fructueuse donc entre Jean-Louis Nesti et Jean-Pierre Limousin, plus que jamais convaincus de la nécessité de travailler ensemble pour l'intérêt général de cette région dans un esprit de large coopération.

L'aérogare


De la tour de contrôle


Les travaux sur les structures aéroportuaires