Actualités

L’art contemporain, mode d’emploi

  • Publié le 06/05/2010 à 12:29
  • Par Jennifer BRESSAN
Les lycéennes du lycée d'Arsonval font visiter l'exposition 1, 2, 3... Sculptures

L'exposition 1, 2, 3... sculpture, inaugurée jeudi dernier à la Chapelle Saint-Libéral, propose au public de découvrir des œuvres contemporaines provenant du Fond régional d'art contemporain (FRAC) du Limousin. Un dédale surprenant, peut-être un peu hermétique pour les non aficionados, mais pour lequel des lycéens d'Arsonval en option histoire des arts possèdent de nombreuses clés. Ces jeunes guides déverrouillent pour le public plusieurs portes, ouvrant ainsi des pistes de sens qui sans cela peuvent demeurer difficile d'accès. Une exposition à découvrir jusqu'au 6 juin. Entrée libre.



123... Sculpture Marie, Pauline, Sophie et Maëva proposent au public un éclairage sur les sculptures contemporaines exposées à la chapelle. Des visites qui constituent une sorte d'aboutissement pour les jeunes qui travaillent à la réalisation de cette exposition depuis le début de l'année. "Le programme de première histoire des arts comporte une partie libre. Nous avons choisi de la mettre à profit avec une approche de l'art contemporain, une façon de prolonger le programme de première et d'introduire celui de terminale", explique Denis Dufour, professeur d'histoire des arts au lycée d'Arsonval. Chacun des élèves a donc travaillé sur une œuvre pour réaliser sa notice d'explication.

123... Sculpture Les lycéens ont suivi chaque étape de la réalisation de l'exposition depuis le choix des œuvres jusqu'à leur installation. C'est donc tout le métier de la médiation culturelle qui s'est ouvert à eux grâce à leurs diverses rencontres avec les différents interlocuteurs œuvrant au FRAC : une véritable initiation aux métiers de l'exposition. "On a pris conscience qu'une exposition dans ce lieu impliquait de nombreuses contraintes scénographiques liées à l'espace, la lumière et l'impossibilité d'accrocher quoi que ce soit au mur", explique une des lycéennes.

faisseaux lumineuxC'est la 9e année du partenariat entre le lycée et le FRAC. Un partenariat encouragé et soutenu par la Ville qui vise à sensibiliser les élèves et le public à la création artistique actuelle. Dans cette aventure, les lycéens ont créé le titre de l'expo et ont choisi l'œuvre qui figure sur les flyers et invitations. Il s'agit d'un citron tranché en trois, posé sur un socle. Oui oui, vous avez bien lu. Une sculpture qui est recréée tous les cinq jours pour lui redonner du piquant.

Le visiteur pourra aussi découvrir des rouleaux de moquette dressés à la verticale, des lampes torches dont le faisceau lumineux cache ce qu'il est censé mettre en lumière, des troncs d'arbres découpés à l'intitulé pour le moins précis : Sec, brut, moitié débit entier-collé- plus débit entier. Moitié débit entier-collé-plus débit entier à 90°. Des œuvres hermétiques et intrigantes pour certains, incompréhensibles pour d'autres. Les lycéennes, enthousiastes et riches en explications et en ressentis, reconnaissent que les œuvres contemporaines nécessitent certains éclairages, une initiation. Elles sont là pour ça !

Inauguration avec Françoise Gautry, maire adjoint en charge de la culture"Toutes les œuvres exposées méritent qu'on s'y arrête", déclare Denis Dufour. "L'essentiel est de s'ouvrir. On aimerait rendre les gens curieux, et si certains sont sceptiques, on aimerait les convaincre, les voir changer d'avis", avancent les lycéennes.

Les jeunes se relaient tout le mois pour accueillir le public et lui faire visiter l'exposition tous les mercredis de mai de 15h à 17h, les vendredis 7 et 28 mai de 16h à 18h et les samedis 15 mai de 10 à 12h et 22 mai de 14h à 16h.

Le mercredi 12 mai,  L'Espace de l'autre, un spectacle conçu par la chorégraphe Dominique Plas, se déroulera à l'intérieur de la chapelle Saint-Libéral. Deux danseuses, élèves au conservatoire de Brive, un joueur de cristal Baschet, un artiste qui travaille sur la voix et une comédienne proposeront une performance entre les sculptures. Organisé dans le cadre de "Danse en mai". A 20h et 21h, le mercredi 12 mai.

Infos: chapelle Saint-Libéral, rue de Corrèze. Tel: 05.55.74.41.29.



en rose



les 4 lycéennes

 





regard d'une visiteuse

oeuvre acide

il faut lire la notice

elle fait visiter