Actualités

Mondiaux 24 heures : une cérémonie d’ouverture simple et sincère

  • Publié le 12/05/2010 à 17:11
  • Par Jean René LAVERGNE
L'Equipe de FranceEntre deux averses, les différentes délégations sont parvenues à défiler en ville. Elles sont parties de la place Winston Churchill pour rejoindre le marché couvert de la Guierle, l'option de la place du Civoire ayant été abandonnée  en raison du temps chagrin. Une manifestation simple à l'image de ces athlètes habitués à courir pour le plaisir mais aussi à souffrir.Les délégations ont pris place sous le marché couvert spécialement aménagé. L'équipe de France est arrivée en dernière position, mais en rangs serrés, une façon de la jouer déjà collectif. Cette cérémonie d'ouverture a aussi permis aux intervenants de rendre hommage à Patrick Marani, le président du pays de Brive  athlétique club et président du comité d'organisation décédé dans la nuit de vendredi à samedi dernier. "Notre joie est endeuillée par le décès de Patrick Marani", a dit Philippe Nauche qui quelques instants plus tôt s'était félicité de la tenue de cette manifestation à Brive. "Au cœur de notre ville, de la mairie à la Guierle, le monde a rendez-vous avec Brive. C'est une discipline extrême pour des athlètes hors normes."


le public des participants

"Cette épreuve va se dérouler dans des circonstances particulières, nous  sommes tristes et profondément marqués par le décès de Patrick Marani", a souligné Dirk Strumane, le président de l'international association of ultrarunners (IAU). Très touché par cet hommage rendu à son mari, Béatrice Marani s'est approchée de la tribune: "Si vous avez un coup de mou" s'adressant aux athlètes, "pensez à Patrick". Beaucoup d'émotion et de retenue lors de cette cérémonie d'ouverture, puis les athlètes ont rejoint leur stand pour prendre leurs repères. Demain à 10h, ils s'élanceront pour deux tours d'horloge.