Actualités

10 km de Brive : informer les coureurs sur la sclérose

  • Publié le 18/05/2010 à 14:01
  • Par Olivier SOULIÉ
Camille entourée d'Angélique et Nicolas

Camille a 20 ans. Une nature souriante, l'énergie d'une fille de son âge. Et pourtant, un mal invisible. "La 2e cause de handicap chez les jeunes après les accidents de la route" précise la jeune fille: la sclérose en plaque. Une maladie dégénérative qu'elle veut faire connaître. Ainsi, avec trois camarades de classe du lycée Danton, elle tiendra un stand place de la Guierle lors des 10 km de Brive le 28 mai prochain. Des t-shirts seront en vente, pour ceux qui voudraient courir pour l'association Notre sclérose.

Camille, 20 ans, atteinte d'une sclérose en plaque, souhaite informé sur sa maladie"J'ai appris que Camille avait cette maladie que cette année. Ça m'a choqué et beaucoup touché. Je ne m'y attendais pas, car ça ne se voit pas." Pour Nicolas, la surprise fut de taille. Pour la principale concernée également, lorsqu'elle a été diagnostiquée il y a un peu plus de 2 ans: "Quand j'ai appris que j'avais une sclérose en plaque, c'était une période très difficile où je n'ai pas pu me rendre en cours normalement", se souvient Camille. "J'étais soit à l'hôpital, soit chez moi. Alors, j'ai eu le temps de me renseigner sur cette maladie. J'ai contacté l'association Notre sclérose pour avoir des informations et pour faire connaître la sclérose. Car, la plupart du temps, les gens connaissent le nom, mais ne savent pas vraiment ce que vivent ceux qui sont touchés."

Nicolas, camarade de classe de Camille, sera à ses côtés sur le stand de l'association Notre sclérose lors des 10 km de BriveC'est lors de l'édition 2008 des 10 km de Brive que Camille a entrepris, seule, d'informer sur la maladie. "L'an dernier, je passais le bac, alors je ne l'ai pas fait." Un bac qu'elle a obtenu. Elle a malgré tout choisi d'affiner ses connaissances en refaisant une terminale mercatique ("marketing" dirait-on plus naturellement) au lycée Danton pour bétonner son dossier scolaire en vue des études supérieures. 

Angelique a appris la maladie de Camille dès le diagnostic. Elle soutient sa camarade dans son souhait de faire connaître la sclérose en plaqueCette année, trois camarades de classe, Angélique, Nawel et Nicolas, ont choisi de soutenir le combat de Camille. Dans le cadre d'une épreuve du bac, ils ont travaillé sur la meilleure manière d'informer sur la maladie. "On a conçu un questionnaire sur la maladie, et on a fait des affiches et des t-shirts qui seront vendus pour une somme symbolique le jour des 10 km de Brive sur un stand place de la Guierle", explique Angélique. "On a inscrit dessus "Il n'y a pas de petits défis". L'idée est qu'un maximum de personnes courent avec le t-shirt qu'on a conçu, ou celui de l'association Notre sclérose, pour montrer leur soutien."

Pas mal de camarades de classe de Camille porteront le t-shirt pendant la course populaire. Informés, eux le sont. Car Camille parle de sa maladie librement, et avec un sourire et un dynamisme qui font qu'elle est écoutée. Coureurs confirmés ou trottineurs d'un jour sont conviés à passer discuter avec Camille et ses camarades vendredi 28 mai place de la Guierle. Son combat le vaut bien!

Nous vous invitons vivement à lire les poignants témoignages écrits par Camille sur le site de Notre sclérose. Vous les trouverez ici et .

Camille, Nicolas et Angélique. Manque sur la photo Nawel, un garçon de 18 ans, lui aussi dans le groupe qui soutient Camille.