Actualités

Chartrier-Ferrière. La truffe en vedette

  • Publié le 26/01/2009 à 10:00
  • Par Jean René LAVERGNE
[caption id="attachment_366" align="alignleft" width="450" caption="Le parfum du diamant noir"]Le parfum du diamant noir[/caption]

Tradition respectée une fois encore à Chartrier-Ferrière avec en vedette le diamant noir au parfum incomparable: la truffe.

Une dizaine de producteurs corréziens mais aussi du Lot ont présenté à un jury de spécialistes la fameuse truffe qui s'est négociée entre 700 et 800 euros le kilo.

9h30. Chartrier-Ferrière. Les bâches du chapiteau claquent au vent,  le ciel est bas, il pleut, en somme il fait un temps à rester à la maison et pourtant... Les producteurs sont là comme toujours et le public est venu en nombre, la fête de la truffe est un rendez-vous incontournable sur l'échiquier des manifestations hivernales en basse Corrèze.

A 10 heures tapantes, les coups de cloche. Le marché peut débuter, la fièvre acheteuse est contagieuse, les affaires sont les affaires.

Un marché néanmoins raisonnable, les cours ne vont pas dépasser les 800 euros le kilo. "Je préfère vendre un peu moins coûteux plutôt que de repartir à la maison avec mes truffes", dit une productrice de Nadaillac. Les acheteurs se contentent au mieux d'une centaine de grammes à l'exception des restaurateurs. L'un deux, bien connu sur la place de Brive n'a pas regardé à la dépense: " je viens de claquer 5oo euros, mais c'est un investissement sur la qualité et mes clients seront ravis ".

Tradition respectée à Chartrier-Ferrière, la fête de la truffe va au delà du rendez- vous folklorique, l'impact économique n'est pas à négliger. Pour ceux qui n'ont pu se déplacer à Chartrier, un autre rendez-vous est fixé à Yssandon le 7 février.