Actualités

Nuages de jazz pour une pause concert

  • Publié le 25/05/2010 à 13:27
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Concert sur le pouce avec Barbaro place du Civoire

Aujourd'hui, entre midi et deux, le Concert sur le pouce se déroulait pour la première fois à l'extérieur, en l'occurrence place du Civoire. Mais le soleil qui avait resplendi tout le week-end, n'a pas voulu honorer son rendez-vous avec le jazz. Quand bien même, se jouant des gouttes, Barbaro a interprété quelques standards du genre et des compositions de son cru.



Concert sur le pouce avec Barbaro place du CivoireLa table était mise bien avant l'heure du déjeuner, comme pour un pique-nique bien orchestré: deux petits chapiteaux au milieu de la place pour abriter les musiciens, quelques chaises en sus des marches pour le public. A chacun d'apporter son sandwich, selon la formule qui fait sereinement son chemin. Bref, tout était fin prêt.

dame à sa fenetreEt à l'heure dite, la pluie s'est mise à tomber, pile avec les premières notes. Alors, chacun a pris sa chaise sous le bras pour se réfugier tant bien que mal sous un coin de chapiteau, musiciens et auditoire faisant corps face à l'adversité des éléments.

Heureusement, la perturbation n'aura duré que le temps du premier morceau. Si la sonorité particulière de l'orgue Hammond n'a pas réussi à dissiper les nuages, elle les a tenu à distance suffisante jusqu'à la fin de cette pause musicale qui a offert des standards du genre et quelques compositions signées par l'organiste. Un concert aux sonorités "jazzy", "bluesy", latino avec cette pointe "churchy" propre à "l'orgue sans tuyaux".

A la pause déjeuner, Concert sur le pouce avec Barbaro place du Civoire

Concert sur le pouce avec Barbaro place du CivoireDu quatuor habituel Chez Barbaro, il n'y avait en fait que Barbaro avec trois compères, tous trois profs au conservatoire de Brive: Guy Barboutie à la guitare, Charles Balayer à l'orgue Hammond et Hervé Robles à la batterie. En prenant la première syllabe de chaque patronyme, vous obtenez le nom du groupe: Bar-ba-ro. Il manquait le "chez", celui de Thierry Chèze, le quatrième larron, au saxo, également prof de son état, mais au conservatoire de Tulle.

En porte-parole du groupe, Charles Balayer ne mégote pas sa satisfaction: "Ces concerts sur le pouce, c'est génial. Cela permet de couper la journée, d'offrir une pause relaxe. En plus, la programmation est éclectique."

détails instruments

Ne manquez pas les prochains Concerts sur le pouce, toujours entre 12h30 et 13h15, entrée libre et gratuite:

  • Jeudi 10 juin, hall de la médiathèque. Duo clavecin et traverso. Elégance de la musique française au XVIIIe siècle. Charles Balayer (clavecin), Annie Gasciarino (flûte).

  • Jeudi 24 juin, place du Civoire. Duo accordéon et chant. Etre une femme. Karen Picarda (chant), Frédéric Valy (accordéon).


Infos au 05.55.18.15.25.

Lire notre article "Des concerts sur le pouce à la pause déjeuner".

Vous pourrez également écouter (Chez) Barbaro le 25 juillet à 18h pendant Souillac en jazz (trio accordéon, batterie, orgue) et le 7 août à 21h à Egletons dans le cadre de Jazz aux quatre saisons. En attendant, voici une vidéo du quatuor: