Actualités

De jeunes Hollandais sur les traces de l’histoire

  • Publié le 31/03/2009 à 14:37
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Réception jeunes hollandaisDans le cadre d'un échange avec le collège d'Objat, des élèves d'Apeldoorn aux Pays-bas ont visité Brive, en passant par la salle du conseil municipal et surtout le centre Michelet pour rencontrer l'ancien déporté Roger Gouffault. Demain, ils se rendront à Oradour-sur-Glane.

L'ancienne salle du conseil municipal n'avait jamais entendu de telles consonances étrangères. Installés à la place des élus, 49 jeunes Hollandais accompagnés par leur camarades objatois étaient reçus en mairie, écoutant l'adjoint au maire Nicole Chaumont leur donner quelques détails sur les lieux.

Réception jeunes hollandais"Nous sommes en relation avec ce lycée-collège depuis trois ans, et c'est la première année que nous concrétisons cet échange, avec hébergement dans les familles sur une petite semaine", explique le principal adjoint Bernard Vastroux.

Un échange culturel mais aussi très pédagogique: "l'idée était de trouver des partenaires avec qui nous pourrions parler anglais. Nos tentatives d'échanges avec l'Angleterre n'ont jamais pu perdurer. Or aux Pays-bas, l'anglais est quasiment une première langue. Les Objatois sont donc allés en décembre voir de plus près "l'autre pays du fromage", visité le musée Anne Franck ou le Palais de la Reine. A leur tour de recevoir.

Réception jeunes hollandaisSi le but est de visiter les régions respectives, encore fallait-t-il donner un fil conducteur à la découverte. La seconde Guerre mondiale étant au programme de troisième, les hôtes corréziens ont donc décidé de travailler sur la mémoire de ce conflit, avec un passage par le musée de la résistance Edmond Michelet où justement les attend Roger Gouffault, ancien déporté de Mauthausen.

Sur le chemin, un petit détour par la mairie s'imposait. "Les Hollandais ont été agréablement impressionnés par l'architecture ancienne du lieu", commente Bernard Vastroux. "Chez eux, la mairie Nicole Chaumont, adjoint au maire, dédicaçant l'agenda de la Villeest une construction hyper-moderne, un peu deshumanisée, avec un grand hall desservant des portes sécurisées." Une halte fort appréciée par les visiteurs qui sont repartis, après une petite collation, avec chacun l'agenda, le stylo de la Ville et même quelques dédicaces de l'élue.