Actualités

Adieu caserne Brune !

  • Publié le 02/07/2010 à 08:21
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Le 126e RI quitte la caserne Brune avant de défilé en ville

Cérémonie empreinte d'émotion hier en fin d'après-midi à la caserne Brune. Rassemblés dans la cour, les militaires du 126e régiment d'infanterie ont dit adieu à leur "maison" qu'ils occupaient depuis 103 ans. Dans quelques jours, les Bisons partent pour une mission de 6 mois en Afghanistan et à leur retour, ils prendront définitivement leur quartier à la caserne Laporte où les derniers déménagements sont en cours.



Au reposLorsqu'une caserne se ferme, c'est plutôt mauvais signe. Pas à Brive. Le régiment reste dans sa ville de garnison mais a pris ses aises au cours de ses dernières années sur son deuxième site, le quartier Laporte. Il n'empêche, quitter une caserne que l'on occupait depuis plus d'un siècle et donc chargée en souvenirs, prend une dimension particulière et les militaires ont voulu marquer l'événement avant leur départ en Afghanistan.

Le colonel Goisque parlant au régimentDevant les compagnies rassemblées entre les trois bâtiments historiques, le colonel Goisque a fait vibrer la corde sensible, rappelant l'importance que revêt un tel lieu de vie pour forger la nécessaire cohésion des fantassins. "Songez que lorsqu'il y a 103 ans lorsque le 126 en provenance de Toulouse s'est installé ici même, un seul nom de bataille, celui de la Bérézina, ornait son drapeau... C'est donc bel et bien d'ici que sont partis ceux qui ont écrit les plus glorieuses pages de l'histoire de notre régiment et qui ont payé de leur vie leur engagement au service de la liberté de notre pays."

les enfants jouentFin 2010, la caserne Brune sera ainsi remise à la municipalité de Brune et débutera sa nouvelle vie, moyennant quelques transformations. Brune devrait néanmoins conserver visibles les traces de son passé militaire puisque les trois bâtiments à l'architecture si particulière devraient continuer à structurer le quartier. Resteront encore un temps sur site l'infirmerie et, entre autres, la cellule de soutien et d'accueil des familles pendant que les Bisons seront en Afghanistan. "Adieu caserne Brune!", a conclu le chef de corps. Tournant le dos à leur caserne, les Bisons ont pris le chemin de la sortie pour un défilé en chantant dans les rues de Brive afin de saluer la population avant leur départ imminent.

Une page vient de se tourner pour le régiment comme pour sa ville de garnison.

Le 126e RI quitte la caserne Brune pour défiler en ville