Actualités

CABCL : l’ancrage régional passe aussi par un nouvel équipementier

  • Publié le 12/07/2010 à 14:58
  • Par Jean René LAVERGNE

intro


"Nous ne sommes plus un club de milliardaires. Nous souhaitons nous recentrer sur des partenariats régionaux et locaux qui représenteront cette année 55 % de notre budget avec les collectivités incluses", a souligné Jean-Jacques Bertrand, le président du CABCL lors de la présentation du nouvel équipementier: la société Otago, entreprise  familiale et de surcroît briviste.


Jean-Jacques Bertrand, le président du CABCLLe CABCL sera habillé cette nouvelle saison de la tête au pied pour la société Otago spécialisée dans le marchandising sportif , une entreprise familiale briviste dont le rayonnement est aujourd'hui national. La société Otago a donc créé les nouvelles tenues de travail et de ville des joueurs du CABCL. Des maillots comme une référence au passé, au maillot traditionnel du CAB avec le retour des fameuses bandes blanches et noires. Des maillots très fins mais robustes.



Jean-Jacques Bertrand et Gérard Bothier d'Otago"C'est une seconde peau que vont enfiler les joueurs, ce qui rendra la tâche de leurs adversaires d'autant plus compliquée pour les attraper", ajoute Gérard Bothier plutôt fier de son coup marketting. Ce serait  une première en France qu'un spécialiste du marchandising, autrement dit spécialisé dans la vente de produits dérivés, franchisse le pas pour devenir habilleur d'un club professionnel de rugby. Le contrat qui lie la société Otago et le CABCL est de deux ans.

"C'est une excellente opération pour notre notoriété", ajoute encore Gérard Bothier. Le CABCL malgré ses sponsors nationaux qui pèsent 30% d'un budget de 13 millions d'euros environ, a un impératif besoin de développer cet ancrage régional pour développer la fibre identitaire, et renforcer l'implication économique dans un rayon de 120 kilomètres autour de Brive. "L'arrivée parmi nos sponsors du groupe Andros, celle d'un nouvel équipementier local sont pour nous des signes forts de cette nouvelle démarche que nous souhaitons mener", ajoute le président Jean-Jacques Bertrand.

Pendant la conférence de presse au club house