Actualités

Chronodrive : un nouveau concept commercial

  • Publié le 16/07/2010 à 14:35
  • Par Jean René LAVERGNE
Chronodrive: chargement de la commande

Faire des achats en ligne est aujourd'hui monnaie courante. Ce qui l'est un peu moins est de faire ses courses par internet puis de passer une heure après prendre la livraison de la commande sur un quai de chargement. C'est le fond de commerce de la société Chronodrive qui vient d'ouvrir ce matin à Brive sa 22e enseigne.

ChronodriveUn bâtiment de 1 500 mètres carrés, quatre bornes interactives, un quai de chargement, une nouvelle génération de commerce a bel et bien ouvert ses portes sur Brive. La prochaine ouverture d'une telle enseigne est prévue au mois d'août à Limoges. Un petit clic et l'affaire est jouée, les  7 000 produits sont accessibles dans cette galerie marchande qui n'a plus rien de virtuel.

ChronodriveLe procédé est simple : on fait ses emplettes sur internet sur le site du magasin, un numéro client est alors attribué. Dans un délai relativement bref, moins de deux heures, la commande est préparée. Le client vient quand il est disponible, il passe devant une borne interactive, indique son numéro, règle par carte ou par chèque et file sur le quai où des employés se chargent de ranger les courses dans le coffre. C'est simple comme un petit clic. Mais finalement la grande originalité du concept se situe dans son espace logistique où le temps d'attente pour le chargement de la commande dans le coffre de la voiture et le passage à la borne interactive ne dépasse pas quelques minutes. La commande ayant été bien évidemment préparée en amont.

ChronodriveA l'évidence ce concept connaît un bel essor depuis son lancement en 2002 dans le nord de la France. Les premières clientes qui ont dépassé les bornes... interactives sont conquises par le système. "Je ne supportais plus de faire les courses, c'était jusqu'à présent une corvée, je crois avoir trouvé la solution", explique Catherine visiblement enchantée par cette nouvelle façon de faire ses courses. A la rentrée, une quarantaine de personnes travaillera dans ce  commerce, pour l'instant elles sont une trentaine. Certains de ces prochains emplois seront à temps partiel et peuvent parfaitement convenir à des étudiants.

Le système de bornes de Chronodrive